Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 35392 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

ÉDUCATRICE SPÉCIALISÉE, ENFANCE

L’éducatrice spécialisée accompagne des enfants et des adolescents qui ont des troubles du comportement et de la personnalité sur des activités et des moments de vie collective. Son objectif est d’aider le jeune public à devenir autonome.

Je m’appelle Marie, je suis éducatrice spécialisée dans un centre qui accueille des enfants entre 7 et 15 ans qui ont des troubles du comportement et de la personnalité. La formation d’éducateur spécialisé dure 3 ans dans des instituts régionaux du travail social (IRTS). Donc c’est une formation de 3 ans qui aboutit à un diplôme d’Etat, un DE d’éducateur spécialisé. Donc en 3 ans, il y a 1 an et demi de stage et 1 an et demi de cours. Là, j’ai 2 collègues de travail dans mon équipe. Après, il y a l’équipe qu’on appelle pluridisciplinaire où il y a différentes professions comme psychologue, psychiatre, orthophoniste, psychomotricienne, les enseignants spécialisés aussi et puis après les cadres hiérarchiques. Par rapport au public d’enfants, ça consiste en un accompagnement quotidien sur des moments de vie collective. Avant tout, c’est de permettre certainement aux enfants de pouvoir grandir, de devenir responsable, de devenir autonome par rapport à leur vie, à ce qui traverse dans la vie, à leur histoire familiale. C’est un métier qui est difficile, on est très sollicité par les enfants puisque ce sont des enfants qui peuvent être dans des demandes affectives, dans des demandes de tout ordre assez importantes. Disponibilité d’écoute, de présence. Certainement, une capacité à être avec les autres, c’est-à-dire à travailler en équipe, c’est assez important. Pouvoir observer aussi, les enfants, et essayer de voir par l'observation qu'on en a, ce qui peut se cacher un peu derrière. Ce qui me plait dans ce métier, c'est vraiment d'être en relation concret avec des gamins. C'est vivant, ça bouge toujours, c'est pas un métier qui est figé, c'est un métier où on se remet aussi soi-même en question, sur ce qu'on peut apporter comme réponse, où on est en lien aussi avec pleins d'acteurs, de partenaires, donc ça c'est assez intéressant. Et puis ça permet aussi d'apporter une petite pierre à l'édifice, comme on dit quoi, peut-être d'accompagner certains enfant, de les voir grandir, évoluer, voilà. Moi ce qui me plairait vraiment à long terme, en ayant de l'expérience, certainement ce serait peut-être de créer justement une structure. Après, c'est vraiment une vague idée, mais quelque chose qui puisse être peut-être plus en rapport avec un environnement peut-être un peu plus excentré de tout ce qui est agitation urbaine, tout ça, enfin quelque chose de nouveau, quoi. Mais bon, ça c'est vraiment le projet à long terme, et puis il faut de l'expérience pour ça, ça ne se compte pas au bout de trois années d'expérience.