Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 731 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

MONITRICE ÉDUCATRICE

Le moniteur-éducateur intervient dans les établissements médico-sociaux. Il accompagne les enfants, les jeunes et les adultes handicapés, inadaptés ou en situation de dépendance dans leur vie quotidienne.

Je m’appelle Aurélie. J’ai 25 ans. Je suis monitrice éducatrice. Je suis salariée depuis plusieurs mois dans un foyer d’hébergement qui accueille des adultes handicapés hommes et femmes. Les personnes accueillies au sein de ce foyer travaillent la journée dans un établissement et service d’aide par le travail. Donc ils interviennent sur le foyer le matin, à midi et le soir quand ils reviennent du travail. Notre rôle c’est de les accompagner au quotidien, dans les actes de la vie quotidienne et des les accompagner à construire leur projet de vie. On est là aussi pour favoriser leur insertion sociale et restaurer ou préserver leur autonomie par des activités qu’elles soient intérieures ou extérieures à l’établissement, qu’elles soient sportives ou culturelles. Le foyer accueille 120 résidents. Il y a 30 éducateurs qui sont employés au sein de ce foyer. Sur mon groupe, on accueille 10 résidents, on est 3 éducateurs à travailler sur le groupe. On travaille aussi avec une équipe pluridisciplinaire au sein de l’établissement qui est composée du psychologue, du psychiatre, du pôle médical avec les infirmiers et de la direction. Après, on travaille aussi avec des partenaires extérieurs au foyer en particulier on travaille beaucoup avec les familles. Les qualités requises je pense pour être moniteur éducateur, c’est d’avant tout aimer les relations humaines parce qu’on travaille en présence de personnes. Après c’est d’être à l’écoute, d’être disponible, d’avoir un certain sens de l’observation, de l’analyse pour justement avoir le meilleur accompagnement le plus juste possible. La contrainte du travail, c’est que nous ici sur le foyer on travaille en horaires décalés, c’est-à-dire qu’on intervient le matin puis après on revient pour le midi, puis dès fois on revient pour le soir. Et après, on travaille 1 week-end sur 2. La deuxième difficulté c’est qu’on travaille face à la maladie donc dès fois on peut se trouver face à des situations où on se sent démuni. C’est là qu’intervient le travail important de l’équipe parce qu’en tant que moniteur éducateur, on n’a pas la science infuse donc le travail en équipe permet de trouver la solution la mieux adaptée à la situation pour la personne. Ce que j’aime dans ce travail, c’est tout ce côté relationnel, d’accompagner ces personnes dans les actes de la vie quotidienne. Après, c’est leur offrir un cadre rassurant et de les voir s’épanouir tout au long de leur vie. Personnellement, j’ai passé ma formation à l’école de travail éducatif et social. Je l’ai passée de façon continue en 2 ans. Il faut savoir qu’on peut la passer en apprentissage en 3 ans. A la fin de cette formation, ça nous permet l’obtention du diplôme d’état de moniteur éducateur. Le diplôme de moniteur éducateur nous ouvre quand même de nombreuses portes. On peut travailler autant auprès d’enfants que de personnes adultes, autant dans le secteur du social ou du médico social. Plus tard, j’envisage sûrement de passer le concours d’éducateur spécialisé.