18685 vues

Bac pro technicien d'usinage

Dans ce bac pro, on fait de l'usinage : on transforme des blocs de métal en pièce précises par enlèvement de matière. Le technicien conçoit la programmation des machines à commandes numérique pour fabriquer les pièces. Il assure aussi la maintenance de premier niveau de l'ensemble du système de production.
On nous dit souvent que technicien d'usinage, c'est presse-bouton.On va vous prouver le contraire.

Bonjour, je suis Benjamin. Je suis élève en terminale bac pro usinage. J'ai 18 ans.

On apprend, à partir d'un bloc de métal, à avoir une pièce finie, prête à livrer aux clients.
On peut utiliser des fraises ou des outils coupants.
Dans nos caisses à outils, nous avons aussi des outils traditionnels qui nous permettent de faire la finition.
Dans cette formation, on utilise le pied à coulisse d'abord, l'outil qui va nous donner la mesure de base. Après, pour une mesure un peu plus fine, nous allons utiliser le micromètre. Ces outils nous permettent de contrôler nos pièces finies.

Dans cette formation, on dessine beaucoup. On trace nous-mêmes nos plans. Il faut bien visualiser nos pièces en 3D dans l'espace, mais il faut aussi être créatif. Même si on ne fait pas des maths très poussées, on va faire beaucoup de géométrie, telle que la trigonométrie.

On peut faire de la programmation. Il ne faut pas avoir peur d'utiliser beaucoup sa tête.

Ce que j'aime faire dans cette formation, essentiellement, c'est vraiment voir un produit se commencer d'un bloc, de quelque chose qui ne ressemble à rien au final, et voir la pièce finie telle qu'on va l'envoyer au client et telle qu'elle va être montée. C'est un plaisir de voir un bloc brut se transformer en une pièce finie.

Ce que je pense faire après mon bac, c'est un BTS CPRP (Conception des processus de réalisation de produits)
J'aimerais bien travailler dans tout ce qui est horlogerie et les pièces vraiment très précises ou alors dans l'usinage de pièces d'armement.
Dans notre formation, il y a beaucoup de débouchés professionnels. Tous les secteurs d'activité qui sont touchés, de la cosmétique au nucléaire, et ce qui peut être intéressant dans cette formation, c'est l'évolution professionnelle qui peut être assez rapide.

Une vidéo
produite par

Onisep Bretagne

Liste des vidéos

Retour en haut