Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 54872 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

MONITEUR-DIRECTEUR TECHNIQUE DE PARACHUTISME

Le parachutisme nécessite de respecter des consignes de sécurité rigoureuses. L’état du matériel est contrôlé par le directeur technique du centre école. Egalement moniteur, son rôle est d’accompagner les élèves, et de les aider à atteindre leurs objectifs.

Je suis moniteur de parachutisme et en même temps Directeur technique d'un centre école de parachutisme. Le métier consiste à faire apprendre à des élèves à sauter et à faire du parachutisme en toute sécurité. En tant que directeur technique, mon rôle consiste à vérifier que tout l'aspect technique du centre de parachutisme soit bien en règle : les bulletins de service, tout ce qui est parachute, que les gens sautent avec du matériel adapté à leur niveau et qu'ils puissent pratiquer leur sport dans le maximum de sécurité possible. Le parachutisme, c'est un métier risqué, il y a des milliers de choses qui peuvent arriver et en fait c'est simplement notre maîtrise et l'expérience qui permettent d'éviter les problèmes et de faire en sorte que ça avance. Dès que j'ai fini mon parcours d'élève, j'ai commencé à faire des vols relatifs dans une petite équipe et au fur et à mesure, il y avait une sélection pour une création d'équipe de France Espoir. Je me suis présenté à la sélection et j'ai été sélectionné dans cette équipe de France Espoir. Ma carrière en tant qu'équipe de France de vols relatifs à huit, je l'ai fait jusqu'en 1997 en participant à plusieurs championnats du monde, des coupes du monde, coupe d'Europe et avec pas mal de titres et après j'ai commencé à faire de plus en plus de formations d'élèves et ensuite devenir directeur technique au centre école. En tant que moniteur, il faut être présent, il faut être bien avec les élèves, il faut être performant aussi, si on est fatigué, ce jour là, on fait peut être pas l'instruction, on fait autre chose. On côtoie plein de monde, on rencontre plein de gens, on découvre différentes envies, c'est différent tous les jours. Puis après, il y a des moments où je suis dans l'avion, j'ai mon bureau il est à 4000 mètres d'altitude. Je vole au-dessus des nuages, on vole dans l'espace, c'est agréable. Et en même temps, il y a beaucoup d'aspects qui sont vraiment super dans mon métier.