4508 vues

BTSA Gestion et maîtrise de l'eau (GEMEAU)

Les titulaires de ce BTS sont capables de mettre en place, de gérer puis d'entretenir des réseaux, que ce soient des réseaux d'eau potable, d'eaux usées ou d'eaux pluviales. Ils peuvent également intervenir dans la gestion du milieu naturel ou l'irrigation des cultures.
Le BTSA Gémeau consiste à former des techniciens supérieurs dans le domaine de l'eau, donc le domaine de l'eau c'est un domaine très vaste en fait, ça va de la source jusqu'au cour d'eau, donc en passant par le réseau de distribution.

Une grosse partie de l'enseignement porte sur des domaines techniques et professionnels notamment l'hydraulique, la chimie, c'est à dire toute la constitution, l'entretien, la gestion des réseaux d'eaux usées, d'eau potables, d'eaux pluviales, tous les éléments de fontaineries qui vont devoir être installés, aussi bien des tuyaux que des pompes, que des réducteurs de pression et toute la partie process de traitement des eaux.

Notre TP c'est le jar-test. Donc ce TP consiste à voir en quelque sorte la floculation des eaux usées, à l'aide de produits comme le sulfate d'alumine. Donc là on cherche à déterminer la meilleure quantité de sulfate d'alumine à ajouter, pour avoir la meilleure foculation possible dans l'eau, pour permettre la meilleure décantation après dans la station d'épuration.

Donc ici sur ce TP on mesure, on mesure la quantité de nitrites / nitrates donc pour ça il y a une mesure optique faite avec l'appareil. Donc c'est des procédés qui sont souvent en station d'épuration.

Donc là on va vérifier le taux de calcium et magnésium dans une eau potable qu'on peut trouver chez nous.
On doit obtenir un virage de couleur pour déterminer ces taux qu'on peut retrouver de calcium ou magnésium.

Dans le hall hydraulique, vous avez vus qu'il y a principalement des pompes et les étudiants apprennent à faire de la maintenance sur les pompes, de l'entretien, à tracer des courbes de pompes.

Il y avait un TP sur le banc de régulation, pour réguler la pression, parce que dans un réseau il faut respecter une certaine pression de distribution.
Donc là on a des manomètres, qui nous montrent en fait la pression, à l'aspiration donc avant que l'eau rentre dans la pompe et au refoulement donc quand l'eau ressort.

Il y avait un banc hydraulique à surface libre, qui simulait en fait les écoulements dans un cours d'eau et les impacts des différents aménagements sur les lignes d'eau notamment en cru éventuellement.
On va mesurer la hauteur d'eau de notre canal, en amont et en aval ce qui permet de savoir du coup l'impact de l'équipement hydraulique.

Il y avait aussi le TP pour simuler les essais de pression lors de l'installation d'un nouveau réseau.
Donc l'objectif c'est de mettre en pression à 9 bars. Donc on va injecter de l'eau dans les canalisations. On a des manomètres disposés un petit peu partout sur le réseau, ça permet de voir si on a des éventuelles fuites sur réseau. Voilà.

Je vais utiliser un pénétromètre pour mesurer le compactage du sol. Donc avec cet appareil, on va mesurer la résistance du sol en fonction de la profondeur. Quand vous poser une conduite d'eau, en fonte, au dessus et voir les mouvements de terrain et il peut y avoir des engins qui passent et il faut faire en sorte que la conduite ne bouge pas ou ne se casse pas.

Ce qui va nous intéresser c'est de dessiner nos relevés topographiques qu'on aura fait sur le terrain.
Cela va aussi nous permettre de faire des implantations d'équipements par exemple. Cela intervient pendant la phase de projet.

Donc les débouchés ça va être les collectivités territoriales, pour gérer les réseaux d'eau potable et les réseaux d'assainissement et les stations d'épuration. Cela peut être aussi toutes les entreprises privées qui travaillent pour les collectivités pour gérer justement les réseaux d'eau.

Les syndicats des eaux. Les syndicats de rivières, les bureaux d'études.

De plus en plus le BTS Gémeau n'est pas une fin en soi. Généralement ils peuvent trouver du travail. Beaucoup d'entre eux près de 80% vont au delà du BTS.
La majorité des élèves partent en licence professionnelle. Cela peut être dans les travaux publics, dans le pompage, dans la gestion des milieux aquatiques. Les meilleurs peuvent partir en école d'ingénieur, en hydraulique. Cela passe souvent par une prépa avant d'entrer en école d'ingénieur.

Une vidéo
produite par

Onisep Auvergne-Rhône Alpes - Site de Grenoble

Liste des vidéos

Retour en haut