3225 vues

BTS Systèmes photoniques

La photonique utilise un faisceau lumineux pour transmettre de l'information.Microscopes, jumelles, télémètres, endoscopes... les titulaires de ce BTS participent à la conception et à la réalisation de tout type d'instrument d'optique photonique.
La photonique, on va créer un faisceau lumineux à partir d'un laser ou d'une LED. Ce faisceau va être modulé et amplifié, transmis via une fibre optique et reçu par un capteur qui va permettre de transmettre une information. Dans le programme du BTS systèmes photonique, il y a bien sûr de l'optique, puisque c'est la partie centrale, de l'électronique, de l'informatique et de la mécanique.
Quand on regarde quelque chose, on n'est pas forcément stable nous-mêmes, donc la jumelle possède un traitement de stabilisation. Le but est de modéliser la jumelle grâce à deux logiciels, par un logiciel de modélisation optique et par un logiciel de modélisation mécanique. Ces deux logiciels permettent de mieux comprendre le fonctionnement de la jumelle et de pouvoir voir à l'intérieur de celle-ci.
Je vais vous présenter comment on fait l'installation d'un câblage de fibre optique. On va faire un test à partir du point de terminaison optique. On va brancher ce petit appareil qui permet d'envoyer un laser. On sait qu'il faut brancher sur ce raccord-là. Avec cet appareil, on va pouvoir faire un test de réflectométrie pour mesurer l'atténuation qui va être faite. Une fois que c'est fait, on va exporter le fichier sur l'ordinateur. Chaque pic correspond au passage d'un collecteur. Une fois qu'on a réalisé tous ces tests, on va pouvoir faire le branchement réellement sur tout le système.
Je vais vous présenter un capteur de position sans contact. Ce capteur va nous permettre d'avoir une mesure de position sans avoir à toucher la matière et sans avoir à la dégrader. C'est l'association de différents systèmes optiques. On va chercher à savoir comment ce dispositif fonctionne. On va faire varier la taille du laser. Le miroir peut pivoter. Ça va faire varier la position de la tache laser sur le capteur photosensible ici. On va avoir une position très précise sans avoir à polluer la surface cible, la surface à dimensionner.
L'intérêt de refaire une pièce avec l'imprimante 3D, c'est de pouvoir en produire plusieurs, ou même de pouvoir la remplacer vu qu'elle se détériore au fur et à mesure des années. C'est l'intérêt de faire le scanner 3D, puis après de l'envoyer à l'imprimante 3D. On peut voir un scan d'un profil de la pièce. C'est ce qu'on obtient à la fin. On va pouvoir l'envoyer à l'imprimante 3D.
Lors de la visite proposée aujourd'hui, nous allons montrer, aux élèves, un signal guidé dans un composant d'optique intégrée sur verre, comment la lumière est confinée dans la puce. Nous allons également faire une visite de la salle blanche, voir comment sont conçus et fabriqués les composants dans un environnement qui est celui de la microélectronique, puisque les composants étant très intégrés, il faut limiter l'apport de poussière dans les salles.
Les domaines d'application de la photonique sont principalement la défense et la sécurité, l'automobile et le spatial, la santé et l'environnement, l'éclairage. Par exemple, les capteurs utilisés pour l'automobile de demain. Dans la santé, par exemple, les lasers qui permettent de soigner les gens, de traiter certains problèmes oculaires font partie également de la photonique. Concernant le devenir de nos étudiants de BTS, 50 % vont faire ensuite une licence professionnelle, 20 % une école d'ingénieurs et 20 % vont directement avoir un emploi sur le marché du travail. Nous recevons suffisamment d'offres d'emploi pour employer la totalité des étudiants que nous formons.

Une vidéo
produite par

Onisep Auvergne-Rhône Alpes - Site de Grenoble

Liste des vidéos

Retour en haut