22901 vues

CAP Maintenance des matériels option matériels de parcs et jardins

Un CAP pour ceux et celles qui aiment la vraie mécanique. C'est le cas de Kevin qui explique sa passion pour la petite mécanique des tondeuses, micro-tracteurs, tronçonneuses, broyeurs, robots' Au programme : nouvelles technologies, électricité, mécanique, soudage, hydraulique...
CAP MAINTENANCE DE MATÉRIELS – option parcs et jardins

Stéphane Gautier (professeur) :

L'objectif de ce CAP, c'est de former des mécaniciens pour l'entretien de tous les matériels, genre tronçonneuse, tondeuse, microtracteur, toute la gamme liée à ce métier.

Kévin (élève de 2e année) :

J'ai choisi ce CAP, parce que dans la mécanique, ça a évolué, c'est beaucoup d'électricité, donc dans les petits moteurs comme celui-ci, c'est toujours un peu de la vrai mécanique. Il y a un moteur essence.

Guillaume (élève de 2e année) :

Dès tout petit, je faisais déjà de la mécanique, je faisais de la mécanique sur mon vélo et le scooter des copains. Du coup, je me suis mis dans la mécanique parcs et jardins.

Stéphane Gautier :

Oui, là, tu es en balance.

Kévin :

C'est un apprentissage de 2 ans, dans un CAP. Je vais une fois par mois à l'école et le reste en entreprise. Je vois, par exemple, tout ce qu'il faut en entreprise et la semaine qui suit, on va à l'école pour travailler ce qu'on a vu en entreprise. Ça facilite simplement. On comprend mieux et c'est plus facile.

Stéphane Gautier :

Dans les cours d'atelier, ils viennent suivre un complément de formation sur les nouvelles technologies qui sont liées au niveau matériel, les nouveaux types de moteurs 2 temps, les nouveaux systèmes hydrauliques, les nouvelles motorisations, les nouveaux types de transmissions qu'on peut avoir et toute la partie équipement, les robots de tonte, qui se mettent en place. Ça peut être l'équipement de broyeurs, etc. Le métier étant assez varié, avec des nouveaux équipements, suite à des besoins du grand public. Un vérin. Double effet. Déjà, première chose. Regarde ici, sur un vérin, ce qui ce passe. Tu as un joint.

Kévin :

Les principaux cours qu'on a en mécanique, ce sont plutôt les technologies professionnelles, c'est-à-dire le fonctionnement des moteurs plus complexes. On a aussi technologie pro électricité. C'est tout l'allumage des moteurs, bobines. Nous avons aussi de l'analyse fonctionnelle. C'est tout ce qui est vis, écrous, comment c'est fait, avec les terreautages, etc. On a aussi de la métallerie, là où on soude. On soude, on fait de la brasure, on fabrique des pièces et c'est tout.

Stéphane Gautier :

Les meilleurs peuvent poursuivre en bac professionnel. Certains sont embauchés directement, parce qu'il y a une forte demande dans ce secteur d'activité depuis quelques années.

Sylvain (élève de 2e année) :

Après mon CAP, je compte partir dans un auto-apprentissage en carrosserie ou trouver du boulot en tant qu'ouvrier.

Kévin :

Après le CAP, je compte faire un bac pro, continuer dans la même lancée.

Une vidéo
produite par

Onisep Bretagne

Liste des vidéos

Retour en haut