144814 vues

CAP Maçon

Dans ce CAP la moitié des cours se font en atelier ou les élèves apprennent à poser des parpaings, à monter des briques, faire des coffrages... Ils suivent aussi des cours de technologie (outillages, normes parasismiques, normes européennes..) et de dessin technique pour apprendre à lire des plans.
Georges (élève de 2e année) :

Ce que j'ai bien aimé dans la maçonnerie, c'est de pouvoir travailler dehors, déjà. Voilà. Et le fait d'être autonome, un peu, quand même.

Gildas Grasset (professeur) :

La principale matière enseignée ici, en CAP, est bien sûr la partie en atelier. Donc, il y a également les matières générales, les cours de maths, français, histoire, géo, physique, chimie. Pour la partie professionnelle, en parallèle de l'atelier, on a la technologie et le dessin technique. Doucement. Faut prévenir tes collègues.

Pierre (élève de 2e année) :

On a 12 heures d'atelier par semaine. On monte du parpaing, on pose de la brique, on fait du coffrage, on fait des seuils de porte, des seuils de fenêtre et du ferraillage.

Alexandre (élève de 2e année) :

En dessin technique, on voit des plans de maison, pour les chambres, salons, faire les mesures, les cotations. Après, on doit les reproduire à une autre échelle.

Francky Audouard (professeur) :

35 degrés, en plein soleil. Donc, l'argile, qui lui, même si tu es dans le sous-sol, va avoir tendance à se dessécher. L'argile va présenter des craquelures, comme des fissures qui vont faire que le terrain va se rétracter.

Dans l'enseignement professionnel, bien sûr, on va présenter l'ensemble de l'intervention du maçon, l'outillage, les différentes normes et codes de construction. Tout ce qui est norme parasismique, les Eurocodes, etc.

Gildas Grasset :

Les principales qualités du maçon sont bien sûr d'apprécier le travail en extérieur. Il doit aussi savoir travailler en équipe, ce qui est très important, puisqu'on travaille très souvent en équipe, très rarement tout seul. Et le but du jeu est de préparer le travail des autres corps d'état, donc c'est de voir le charpentier, l'électricien, et les différents intervenants du second oeuvre.

Francky Audouard :

La plupart des élèves vont directement travailler en entreprise. Soit ils deviennent ouvrier ou peuvent rapidement, souvent, il y aura de la place pour devenir chef d'équipe, ou parfois, certains vont continuer vers un bac professionnel en 3 ans.

Pierre :

Après mon CAP, je compte faire un bac pro maçonnerie.

Alexandre :

Après mon CAP, je compte aller travailler en entreprise, directement. J'ai deux entreprises qui m'ont accepté vu que j'ai déjà été faire des demandes et j'ai déjà travaillé chez eux.

Georges :

Après mon CAP, je compte trouver du travail et me lancer dans la vie.

Une vidéo
produite par

Onisep Bretagne

Liste des vidéos

Retour en haut