Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 29955 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

CAP ÉBÉNISTE

En CAP ébéniste, Axelle et Tristan se forment à la création de mobilier. En atelier, ils s'initient à la découpe du bois, aux différentes méthodes d'assemblage, au placage... En début de formation, ils apprennent à utiliser les outils manuels, puis, petit à petit, ils se servent des machines pour réaliser des meubles plus contemporains.

CAP ÉBÉNISTE Yannick Chesnais (professeur) : Le métier d'ébéniste, c'est un métier qui allie la tradition et la modernité. Au début de la formation, on va surtout être sur du travail manuel, traditionnel, l'utilisation des outils manuels, et petit à petit, ils vont aller vers les machines pour pouvoir faire des meubles un petit peu plus contemporains, plus modernes. Aujourd'hui, un ébéniste, c'est quelqu'un qui va plutôt faire de la création, de mobilier ou d'objets, en y intégrant beaucoup de matériaux différents, pas simplement du bois, mais d'autres matériaux, comme des métaux, du verre, des plastiques. Axelle (élève de CAP) : Ce qui me plaît, c'est avoir le contact avec le bois, tenir le bois dans sa main, le façonner, lui donner vie en fait. Tristan (élève de CAP) : En CAP, on a différents cours, tels que les cours en atelier, les cours de technologie, de dessin technique, mais aussi d'art appliqué. En atelier, on apprend pas mal de choses, notamment les différentes méthodes d'assemblage. On réalise des petits objets, tels que des dessous de plats. Là aussi, on voit la méthode pour faire du plaquage. On a réalisé un échiquier en plaquage. Axelle : Le plaquage, en fait, c'est des fines feuilles de bois que l'on va plaquer sur un meuble avec de la colle. C'est un élément de décor sur un meuble. Tristan : En technologie, on apprend beaucoup le fonctionnement des machines, comment utiliser les outils, les différentes méthodes d'affutage. Yannick Chesnais : Pour le plaquage, tu vas le positionner dans le coin. En dessin technique, les élèves vont d'abord commencer par des petits ouvrages sur de la planche à dessin et en fin de formation, ils auront également des dessins à faire sur micro, donc en DAO, en CAO. Pour les artistes qui ont créé ce mobilier... Au niveau de l'histoire de l'art et du dessin d'art, c'est important, puisque c'est un métier avant tout artistique. Donc, ils ont besoin aussi de bien connaître l'histoire de l'art, de se familiariser avec les différentes époques. Après un CAP d'ébéniste, on peut poursuivre sa formation, compléter sa formation par d'autres CAP, CAP de marketeur, CAP de menuisier en siège, ou alors poursuivre également dans la filière de l'ébénisterie par un BMA ébéniste. C'est un niveau bac. Et après, un DMA ébénisterie, un niveau BTS. Axelle : Après le CAP, j'aimerais faire un BMA.