50359 vues

Ux designer

Rencontre avec David, UX designer pour un site web de vente en ligne. Il nous explique son métier, centré sur "l'expérience utilisateur".
Ux Designer

Je m'appelle David. Je suis UX Designer. U pour utilisateur et le X signifie expérience, donc mon travail consiste à définir des expériences utilisateur et à faire en sorte que sur le site, le site soit simple à utiliser, répondre aux besoins des utilisateurs et bien sûr, faire en sorte que les gens achètent. J'ai un parcours un peu hybride. Quand j'étais étudiant, le métier n'existait pas. J'ai fait l'école de design de Nantes. J'ai ensuite intégré une agence de publicité. J'étais graphiste Web designer. Ensuite, j'ai intégré une agence de Web marketing, où j'étais chef de projet en référencement et puis, j'ai assez vite migré vers un poste de consultant UX. L'UX designer, il va réfléchir à l'expérience globale sur le parcours de navigation. Il va faire des recherches utilisateur, en termes de parcours, de services. C'est lui qui penser un peu le service. Je travaille avec les graphistes, les intégrateurs, les développeurs, avec le chef de projet, avec les marketeurs, avec les responsables éditoriaux. J'anime beaucoup de réunions, des ateliers de conception. C'est très collaboratif. Ça passe beaucoup par des post-it, par des boards, par du dessin à main levée. Moi, je suis quelqu'un qui dessine beaucoup. Je peux passer une demi-journée à dessiner sur une feuille de papier pour tester des solutions. J'ai passé forcément beaucoup de temps sur Internet pour formaliser ce que j'ai imaginé. J'utilise beaucoup l'outil de wireframe, qui permet de faire des maquettes interactives, des interactions d'ouverture de zones, de changement de page, de choses internes, etc. Je fais attention à ne pas faire des remarques d'un point de vue esthétique, parce que je laisse ça au graphiste. Si je veux intervenir sur le graphisme, c'est sur des éléments très rationnels d'un point de vue ergonomique, c'est-à-dire faire en sorte que si l'objectif de la page, c'est de mettre en avant un bouton ou une zone, il faut que graphiquement, cette zone soit mise en avant. Je ne vais pas avoir des remarques sur mes goûts personnels, est-ce que je préfère le vert ou le rouge ou la photo, ça, je fais assez attention à ne pas exprimer mes propres impressions. Mais vraiment orienter le graphiste sur des éléments d'ergonomie, ce qu'on appelle d'affordance, donc de mise en avant de forces visuelles, de hiérarchie, de compréhension de la page. Ce que j'aime, c'est qu'il y ait une dimension à la fois créative, puisqu'il faut imaginer des solutions créatives, résoudre des problèmes et puis une notion très analytique, où là, pour le coup, on va essayer de comprendre le problème, un peu comme un policier, on va être à la recherche de preuves, comprendre des problématiques, interroger des gens, comprendre des besoins. On va mesurer, optimiser, etc. C'est assez complet.

Une vidéo
produite par

ONISEP

Liste des vidéos

Retour en haut