2506 vues

Frigoriste

De la chimie à l'agroalimentaire, de la grande distribution à la climatisation en passant par les transports maritimes ou terrestres et la recherche médicale, le froid est un auxiliaire indispensable.
Je m’appelle Stéphane Arbod, j’ai 33 ans, je suis frigoriste. C’est une personne ou un technicien qui s’occupe des installations réfrigérées pour maintenir des denrées périssables. Construire, dépanner et entretenir. J’ai fait un bac +2. J’ai suivi une formation de bac génie mécanique qui avait un débouché sur le BTS froid et clim.

Je reçois les appels des clients. Donc après, je vais voir les gars. Je prends le gars qui est occupé, pas occupé, je l’envoie sur les dépannages quand il faut aller sur les dépannages. Puis après, au quotidien, je les mets sur les chantiers.
Ils rendent des comptes à chaque fin des chantiers, que ce soit à l’atelier ou en extérieur. Ils prennent le téléphone, ils me rendent compte, si le client m’appelle pour me demander ce qui s’est passé, je puisse de suite lui rendre des comptes.

Avec mon chef, je ne fais pas des rapports systématiques sur chaque chantier, sur chaque véhicule. Je lui fais un rapport sur l’ensemble de la journée.
Volontaire et polyvalent, ce serait vraiment les deux qualités qui me viennent dans l’immédiat à l’esprit. Le volontariat parce qu’on a une activité saisonnière avec beaucoup de travail surtout l’été et puis la polyvalence pour tout ce qui est gestion, gestion d’entreprise en tant que responsable de service. J’ai des tâches administratives, j’ai des tâches aussi techniques dans l’atelier, de l’électronique, il y a aussi de la mécanique. Il faut quand même avoir une certaine compétence pour pouvoir travailler dans ce domaine là.

On est sans cesse en contact avec des clients, avec du personnel. Tous les jours c’est nouveau, on peut travailler à l’atelier pendant toute une journée. On peut se déplacer toute une journée en extérieur. On peut travailler en binôme, on peut travailler tout seul également. Aujourd’hui, il y a beaucoup plus de contrôle sur le transport de denrées périssables avec toutes les maladies qui peuvent s’engendrer derrière. Le métier de frigoriste et tout ce qui touche autour n’est pas prêt de s’éteindre.

Une vidéo
produite par

ONISEP Région Languedoc Roussillon / Midi Libre

Liste des vidéos

Retour en haut