102575 vues

Chercheur (industrie du médicament)

La mission du chercheur dans l'industrie pharmaceutique consiste à concevoir et faire tester de nouvelles molécules dans le but de créer les médicaments de demain.
Je m’appelle Richard Ducray et je suis chargé de recherches scientifiques en chimie dans l’industrie pharmaceutique. Mon métier consiste à concevoir des nouvelles molécules et à les faire tester de façon à identifier un jour un nouveau médicament.

Il faut faire plusieurs milliers de molécules nouvelles avant d’arriver à avoir un médicament qui puisse être commercialisé et mon travail qui se situe très tôt dans le processus consiste à procéder par cycle où je vais faire des nouvelles molécules, à les faire tester et à analyser ces données de façon à améliorer les molécules petit à petit.

Dans le projet, il y a des chimistes, il y a aussi des biologistes. Donc on forme une équipe pluridisciplinaire. Et c’est un aspect du métier que je trouve très intéressant car on est en contact pas seulement avec des experts dans son domaine mais avec d’autres experts.
Ca permet de toucher à beaucoup de domaines scientifiques différents.

Ensuite, je dois aussi rapporter les avancées du projet à un chef de projet. Enfin, je manage une petite équipe, j’ai actuellement trois personnes. Moi, mon rôle c’est de dessiner les molécules sur le papier. Ces gens là vont synthétiser ces molécules au laboratoire.

Pour faire mon métier, les qualités requises sont d’une part un très bon esprit d’analyse et de synthèse car on a énormément de données à analyser et à retranscrire dans des rapports ou dans des réunions. Ensuite, il faut un bon esprit de communication. On doit dialoguer avec énormément de collègues d’autres disciplines.
Ensuite, ce qui fait sans doute le fond de ce métier, c’est aussi l’aspect créatif car dès qu’on rencontre un problème, il faut proposer une solution.
Enfin, la recherche, ça ne marche pas du premier coup. Donc, il faut être aussi persévérant parce qu’il faut beaucoup beaucoup d’essais avant de trouver la bonne molécule qu’on va mettre en développement.

J’ai fait une thèse de sciences à l’Université de Lyon en chimie organique. A l’issue de cette thèse de Doctorat je suis allé aux Etats-Unis en stage pendant un peu plus d’un an en stage post doctoral dans un laboratoire universitaire.
Il faut absolument maîtriser l’anglais puisque c’est la langue commune dans la communauté scientifique.

Le fait de travailler dans l’industrie pharmaceutique pour un chercheur, je trouve que c’est très gratifiant. Parce qu’on fait de la recherche, c’est ce que j’aime, c’est ce que je voulais faire. Et j’ai l’impression que faire de la science pour soigner des gens, c’est quelque chose de vraiment utile. J’espère qu’un jour une des molécules que je dessine deviendra un médicament.

Une vidéo
produite par

ONISEP Les entreprises du médicament

Liste des vidéos

Retour en haut