7192 vues

Bac technologique STHR

Le baccalauréat technologique sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR) s'adresse aux élèves désireux d'exercer dans les métiers de la restauration, de l'accueil, de l'hébergement et de la gestion hôtelière. Elèves et enseignants nous présentent cette formation.

- Le mojito, il est composé de deux cuillères à sucre de canne. Je vais mettre également quelques feuilles de menthe. Deux centilitres…
- C'est le petit côté. Il faut vraiment bien le remplir donc, en rajouter un tout petit peu…

Je suis en terminale STHR. Donc, je fais une filière en hôtellerie-restauration qui est sur trois ans. On peut la commencer dès la seconde, mais aussi dès la première. C'est un bac technologique où on a des cours généraux et des heures de pratique. Pendant trois ans, on voit et le service et la cuisine et l'hébergement. C'est vraiment très général. Donc, quand on veut commencer dans l'hôtellerie et qu'on ne sait pas vraiment vers quoi s'orienter, c'est bien pour nous.

- Service.

Le monde de l'hôtellerie, ça m'intéressait et je voulais en même temps poursuivre mes études. Du coup, on m'a proposé cette filière. Je ne savais pas exactement ce que je voulais faire. Donc, du coup, découvrir plusieurs pôles comme la cuisine, le service et l'hébergement, ça m'intéressait.
On a toutes les matières du général, de la science, de la philosophie et aussi beaucoup de gestion. Cinq heures de gestion par semaine.
Le management, c'est vraiment coordonner une équipe, savoir un petit peu gérer son équipe, pouvoir donner des conseils, vraiment être proche de tous ses salariés.

Il y a huit heures d'enseignement technique. Dans ces huit heures, parfois, il va y avoir des séances de travaux pratiques. Donc, là où ils vont être en face à face avec des clients pour la partie service et en cuisine où, justement, ils vont produire une production culinaire. Et ensuite, il y aura aussi des séances d'ateliers expérimentaux. Donc, par exemple, où ils peuvent découvrir différents phénomènes physico-chimiques pour comprendre ce qui se passe derrière des recettes emblématiques de la cuisine.

- Est-ce qu'on peut la garder, la sauce un petit moment sur le fourneau ou on doit la rentrer au frigo tout de suite ? On sait que ça, c'est une gastrique dans laquelle il y a du vinaigre, des tomates… Parce que c'est très acide et sucré.

On peut même faire intervenir, éventuellement, la prof de sciences pour qu'elle nous explique plus en détail le phénomène en question.
La pratique, ça consiste à quatre heures de service. Donc, pendant quatre heures, on va parler du service, apprendre des choses, dresser des nappes, dresser des tables, apprendre à bien connaître tous les équipements de la salle. En cuisine, on va apprendre tout un tas de recettes. On va apprendre comment faire des fiches techniques, comment créer des recettes, comment gérer des menus, comment gérer des équipes. Et en hébergement, on va apprendre tout ce qui est manager des équipes, manager des gouvernantes, faire le check in, faire le check out, tout ce qui est en rapport avec l'hébergement. Ça m'a tout de suite plu, parce qu'on a beaucoup d'autonomie et beaucoup de pratique.

Le professeur peut nous expliquer. On fait en même temps ou il nous montre et on fait ensuite. Donc, vraiment, il y a un bel échange. On arrive vraiment à bien apprendre. On nous apprend toutes ces techniques de base pour pouvoir ensuite les apprendre à nos futurs salariés, parce qu'on est vraiment formés pour être des managers, des directeurs d'hôtels, d'hébergement, de services.

On va devoir diriger des équipes plus tard. Donc, beaucoup de gestion pour nous apprendre à nous débrouiller seuls. Je ne pensais pas que ça allait être comme ça. Je pensais plus que ça allait être dans la pratique. Mais finalement, ce côté gestion, ça me plaît. Tout d'abord, on a un stage en seconde à faire et un stage en première. Pendant un mois, je suis parti à Monaco, j'ai démarché les entreprises. Une entreprise m'a pris, un palace. Donc, je suis parti tout seul à 15 ans. J'ai vécu une expérience vraiment incroyable de partir tout seul, sans ses parents. On apprend l'autonomie, on apprend le respect en cuisine. Ça forme les gens.

J'ai eu la chance de faire mon stage en Allemagne et c'était vraiment une expérience géniale. Ça m'a ouvert d'esprit. J'ai pu apprendre les langues et en même temps faire le métier que j'aime. Donc, c'était génial. Ça m'a permis déjà de prendre confiance en moi. Parce que c'est vrai qu'en seconde, quand on arrive, on n'a pas forcément confiance face aux clients. Et ça nous a permis, vraiment, de prendre de l'assurance, par rapport à la gestion du stress, tout ça. Et puis, même, ça m'a permis de grandir. J'ai évolué. Je voudrais m'orienter vers le service. Donc, continuer après mon bac sur un BTS et une licence, puis un master pour pouvoir faire professeur dans l'hôtellerie-restauration.

Le bac STHR n'est pas une finalité en soi. Derrière, on peut rejoindre un BTS management en hôtellerie-restauration où on peut développer, pendant la première année, un tronc commun. La deuxième année, on peut se spécialiser soit en service, en cuisine ou en hébergement. Il y a d'autres types de profils d'études. On peut poursuivre vers une licence ou alors une mention complémentaire. Alors, les emplois qu'occupent les élèves en début de carrière, on peut avoir des chefs de cuisine, sur du management, concierges, maîtres d'hôtel, chefs de rang. Il y a aussi des métiers qu'on connaît un petit peu moins, comme designer culinaire ou encore chef à domicile, qui est très à la mode actuellement.

Une vidéo
produite par

ONISEP Académie de Créteil

Liste des vidéos

Retour en haut