Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 197314 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

ORGANISATEUR DE TRANSPORT INTERNATIONAL

Comment expédier à travers le monde des marchandises et s'assurer qu'elles arrivent à bon port ? En les plaçant sous le contrôle d'un agent de transit. Il négocie les meilleures conditions de transport et respecte les lois en vigueur.

Organisateur de transport international Marc Benard : Je m'appelle Marc Bénard, j'ai 33 ans et je suis organisateur de transports nationaux et internationaux. Mon travail consiste à organiser, pour le compte de clients, le transport de leur marchandise de porte à porte. Nous utilisons, pour cela, diverses modes de transport que peuvent être le mode de transport maritime, le transport routier, ou également le transport aérien pour des marchandises très urgentes. Nous avons la responsabilité de l'acheminement de la marchandise et de la sécurité de la marchandise de nos clients. Donc, il faut que nous soyons bien sûrs de la façon dont nous organisons le transport, bien sûrs de nos partenaires, pour qu'elle arrive à bon port. Il faut savoir parler anglais. Il faut aimer les contacts. Il faut avoir une bonne connaissance des règles internationales qui régissent le transport et qui déterminent les responsabilités des différents intervenants. Dès que nous le recevons, il faut l'ouvrir. Allô ? C'est bon. On vient d'ouvrir le conteneur. C'est conforme. C'est bien 001072, comme indiqué sur le document de transport. La plupart du temps, je reste au bureau, puisque avec les moyens de communications, l'essentiel des activités peuvent se faire ici, en utilisant le téléphone, le fax l'Internet. J'ai reçu les documents. Ils devraient être complets. Ça peut être stressant parfois, parce que les clients souhaitent avoir leur marchandise le plus rapidement possible et nous sommes quelques fois dans l'impossibilité physique de la leur livrer. Par exemple, une tempête en mer de Chine, un bateau prend 2 jours de retard et nous devons réorganiser la chaîne de transport. Par contre, la marchandise du client, elle est fabriquée ici. Il ne faut pas s'attendre à des horaires. Il ne faut pas être là forcément 24h sur 24, mais il faut être très présent. Puisqu'on travaille à l'international, on tient compte des décalages horaires. Avec l'Asie le matin, avec l'Amérique l'après-midi. Tu me passes un coup de fil dès que c'est prêt. J'ai choisi ce métier, parce qu'il n'est pas question de routine. Chaque transport est différent. Il y a une grande variété de situations. C'est ce qui est très enrichissant. Ça me va parfaitement bien.