Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 75149 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

CONDUCTEUR D'ENGINS

Pas de chantier sans bulldozer ni pelle mécanique. Le conducteur de ces puissants engins prépare et déblaie le terrain avant les travaux de terrassement ou de nivellement. Un professionnel très sollicité.

CONDUCTEUR D'ENGINS Christophe Couq : Je m'appelle Christophe Couq, j'ai 26 ans. Je suis conducteur d'engins depuis huit ans maintenant. Alors conducteur d'engins, c'est simple, ça consiste à charger des camions de chantier, de façon à faire des mouvements de terre. C'est-à-dire déplacer de la terre pour la mettre à un autre endroit et faire du terrassement, principalement. Je fais de la niveleuse, de la pelle, du bull, du chargeur. Je suis un peu polyvalent. L'idée de devenir conducteur d'engins, ça m'est venu depuis tout petit, avec un père chef de chantier qui m'emmenait toujours avec lui. Et puis j'ai eu cette passion pour conduire les machines. C'est un métier qui est quand même à la portée de tous, et je pense qu'avec un peu de goût, on peut y arriver facilement. L'important, dans ce métier, c'est de voir le travail. Je veux dire, ne pas attendre qu'on vienne vous dire de faire telle ou telle chose. Il y a pas mal d'initiatives à prendre. On n'est pas toujours derrière mon dos pour me dire ce que je dois faire. Si je peux prendre une initiative, je la prends. C'est ce qui fait la richesse du métier. Comme qualité pour être un bon conducteur d'engins, je pense que d'abord, il faut s'intéresser à son travail. Il s'agit pas de charger des camions toute la journée, je pense qu'il faut savoir ce qu'on fait, pourquoi on le fait, et à partir de là, je pense que ça devient très intéressant. C'est un métier qui est physique. Il faut pas voir le côté : je conduis, je suis tranquille. Parce qu'on demande une certaine rentabilité. Dans ce métier, on peut facilement évoluer, à partir du moment où on s'intéresse et qu'on a envie d'évoluer. J'espère progresser le plus rapidement possible, pour pouvoir être amené à diriger des chantiers par la suite, éventuellement. Quand on est petits, on rêve toujours de jouer avec des camions. Là, je suis grand et je joue avec des vrais camions.