7259 vues

Tractoriste

En plus de la conduite, le tractoriste entretient et répare les tracteurs et le matériel agricole de son exploitation. Attentif à ses champs, il effectue les labours, les traitements et les récoltes nécessaires à la production végétale.
Je suis salarié sur un domaine viticole de 30 hectares à Assas à côté de Montpellier.

Le métier de tractoriste consiste à entretenir le matériel et à effectuer tous les réglages à la vigne ainsi que les réparations courantes sur les tracteurs et le matériel agricole.
Je conduis les tracteurs et j’effectue tous les travaux mécanisés à la vigne. Du broyage de sarments l’hiver et du labour jusqu’à le binage entre les pieds de vigne comme en ce moment et les traitements phytosanitaires ensuite pour protéger le domaine.

Il faut être quand même assez polyvalent. Faut quand même avoir certaines notions de mécanique, de l’hydraulique, du graissage, de la soudure accessoirement aussi. Après, conduire un tracteur toute la journée, ça demande beaucoup d’attention, pas mal de concentration, surtout avec des tracteurs vignerons, ce sont des tracteurs étroits, ils ne sont pas très stables. On peut se retourner assez facilement ou rouler sur des pieds de vigne. Ca demande aussi d’être un petit peu robuste parce que pour atteler du matériel, des fois il faut se servir de ses bras et forcer un peu pour que tout marche correctement. Faut pas avoir peur de mettre les mains dedans et de donner des coups de rein.

On est surtout à l’écoute et du chef d’exploitation et du pied de vigne parce que c’est lui qui nous dicte un peu sur les travaux qu’il y a à réaliser.
Ce que j’aime dans ce métier, toute l’autonomie qu’il y a autour, toutes les prises de décision, toutes les anticipations. C’est une recherche de tous les instants selon le type de sol, selon ce qu’on fait, si ça monte, si ça penche, c’est tout le temps des petits affinages de réglage.
Et ensuite, on travaille dehors. Moi c’est quelque chose qui me tenait à cœur. Proche de la nature, en communion avec la nature.

J’ai passé un BEP et un bac technique agricole en gestion forestière. C’est là où j’ai commencé à découvrir tout ce qui est travaux mécanisés et tous les tracteurs. Ensuite, j’ai poursuivi sur un BTS technico-commercial en produits forestiers. Et puis je me suis rendu compte que j’aimais bien la conduite d’engins. J’ai appris à conduire les tracteurs sur des exploitations agricoles, tout doucement au début, c’est quelque chose qui m’a vraiment plu donc j’ai continué dans cette voie là.

Le métier de tractoriste m’a permis de passer chef d’équipe. Je suis entrain de passer chef de cultures. C’est le métier qui se rapproche le plus d’exploitant agricole avec la sécurité de l’emploi. Ca me permet d’être payé tous les mois tout en faisant le métier qui me passionne et c’est vraiment l’aboutissement, c’est là où je voulais arriver et j’y suis arrivé.

Une vidéo
produite par

ONISEP Région Languedoc Roussillon / Midi Libre

Liste des vidéos

Retour en haut