5464 vues

Technicien de maintenance en agroalimentaire

Tout mettre en oeuvre pour éviter la panne, c'est le rôle de ce technicien. Moteurs électriques, commandes pneumatiques et vérins hydrauliques..., ce « pro » de la maintenance industrielle fait tout pour éviter l'interruption de la chaîne de production. Plutôt prévenir que guérir, c'est sa devise.
Laurent Arnel. Je suis technicien de maintenance chez Airbag nutrition depuis 5 ans.

J’ai passé un BEP-CAP électrotechnique à Alès en deux ans. Puis j’ai passé un bac professionnel EIE (équipement électrique et industriel) en deux ans à Alès aussi. Puis après, je suis venu sur Nîmes passer mon BTS maintenance industrielle.

Le poste de technicien maintenance commence par le passage de consignes avec son collègue postier. Ca consiste à maintenir en état de marche l’outil de production pour qu’il soit productif au maximum. Autant électrique que pneumatique, que mécanique et hydraulique. Pour dépanner les machines, on a besoin de pièces détachées donc il faut passer les commandes, relancer les fournisseurs.

Il y a beaucoup de travail de communication avec les responsables production et avec la direction. Il faut être bien sur polyvalent, ordonné, minutieux et soucieux de la qualité de son travail. Ce qui est intéressant dans le technicien de maintenance, c’est d’être dans l’opérationnel, sur le terrain mais aussi il y a également une tâche administrative intéressante. Le travail tous les jours est différent. C’est ca qui est plaisant dans la maintenance, il n’y a pas de routine.

Le responsable maintenance est de journée et on travaille beaucoup en équipe avec lui pendant ses horaires de travail et il nous donne les tâches à faire. Mon collègue qui est toujours du matin fait 5h-12h. Moi, je fais 12h-19heures. A midi quand j’arrive, on fait un topo sur les choses qu’il a fait, les choses qu’il reste à faire et en fonction de ça, le responsable maintenance actualise le planning.

Si je suis allé jusqu’au BTS maintenance industrielle, c’est justement pour avoir des perspectives d’évolution et pour pouvoir éventuellement remplacer le responsable maintenance actuel quand il partira à la retraite. Ca me plairait de prendre des apprentis comme moi j’ai été pris ici et leur passer le savoir.

Une vidéo
produite par

ONISEP Région Languedoc Roussillon / Midi Libre

Liste des vidéos

Retour en haut