862 vues

Professeur de physique chimie en établissement scolaire

Spécialiste de la discipline de la physique-chimie, la professeure adapte sa méthode d'enseignement au programme scolaire de l'année. Après s'être assurée que ses leçons théoriques soient comprises par tous, cette pédagogue encadre des travaux pratiques (TP), qui permettent aux élèves de rendre concret ce qu?ils ont étudié sur papier.
Je m’appelle Véronique Ferry, j’ai 34 ans. Je suis professeur en établissement scolaire et j’enseigne la physique et la chimie.

Il s’agit de donner des leçons aux élèves de lycée donc de seconde, de première et de terminale. Dans le programme officiel sont données les compétences exigibles mais nous choisissons d’organiser notre travail avec pour objectif la compétence exigible du programme.

L’objectif, pour les élèves souvent, c’est d’avoir le bac bien sûr et on les prépare aussi à leurs études supérieures. On essaie de leur apprendre des méthodes de travail, d’organisation de leur travail personnel ou de leur travail en classe, mais ça c’est général à tous les enseignements. Et nous spécifiquement en physique-chimie, on essaie de leur apprendre à manipuler les produits en tenant compte des dangers potentiels, en se rendant bien compte des problèmes liés à l’environnement par exemple pour le recyclage des déchets. En physique, à faire attention au matériel qu’ils utilisent, etc.

Après le bac, j’ai fait 1 an en classe prépa en maths sup. Ensuite, je suis retournée à l’université où j’ai passé un DEUG, puis une licence de sciences physiques et une maîtrise de sciences physiques. A l’issue de la maîtrise de sciences physiques, je me suis inscrite à l’IUFM pour passer le concours du CAPES que j’ai eu.

En physique-chimie, nous avons la chance de travailler avec un aide de laboratoire qui nous prépare le matériel et les produits quand on en a besoin. De temps en temps, nous travaillons en collaboration avec d’autres professeurs dans le cadre par exemple des enseignements d’exploration en seconde.
Ce que j’apprécie dans le métier d’enseignant, c’est le contact avec les élèves. C’est essayer de leur apprendre des choses, transmettre le savoir.
Pour enseigner en physique-chimie, il faut savoir observer le comportement des élèves en général pour voir s’ils ne font pas des bêtises surtout en travaux pratiques. Il faut être attentif à leur difficulté en classe entière, voir s’ils ont compris, même s’ils disent qu’ils ont compris, il faut essayer de lire entre les lignes, c’est un petit peu la difficulté. Il faut aimer travailler avec des adolescents.

Une des qualités principales est sans doute la sociabilité. Devant 30 élèves, c’est difficile d’improviser quelque chose qu’on n’a pas préparé soigneusement avant. Nous avons un travail personnel qui est assez important. En général, il faut compter pour une heure de cours devant la classe, il faut compter deux heures de préparation. Le temps des enseignants, 18 heures devant la classe d’accord, mais on a des semaines qui sont assez chargées.

Pour l’instant, l’enseignement que je fais ici au lycée me convient très bien. Mais, il n’est pas exclu que d’ici une dizaine d’années, j’envisage de passer des concours pour avoir l’agrégation, pour passer à un niveau d’enseignement supérieur ou alors éventuellement aller enseigner à l’IUFM ou à l’université.

Une vidéo
produite par

ONISEP Région Languedoc Roussillon / Midi Libre

Liste des vidéos

Retour en haut