191981 vues

Plombier

Un robinet qui fuit, un évier bouché, un chauffe-eau en panne... On a toujours besoin d'un plombier ! Le métier requiert une bonne condition physique mais aussi une capacité à analyser la situation et à choisir la bonne méthode d'intervention.
J’ai été jusqu’à la troisième, après j’ai fait un CAP pendant deux ans, c’est là que ça commence le métier, c’est là qu’il faut que ça rentre tout de suite. Une fois que j’avais commencé l’apprentissage, bon, ben après c’était parti. Le métier de plombier, c’est installer des tuyauteries, alimentation eau froide, eau chaude, et des évacuations. Dans l’entreprise où je suis, c’est une grosse entreprise de 500 salariés. On a des gros chantiers qui durent un an, deux ans, des grosses évacuations, des gros réseaux. Moi, en principe, j’arrive sur le chantier ben, c’est en commencement. Donc, on fait tout de A à Z, donc ça c’est une bonne chose. J’ai la chance de travailler dans une grande entreprise ou y’a le moyen de évoluer. Actuellement je fais un stage d’encadrement pour devenir chef d’équipe, c’est réfléchir autrement, regarder les plans, regarder les problèmes, trouver une solution. Je les fais apparaître pour momo pour qu’il puisse travailler, localiser, c’est mieux de sortir les eaux usées des eaux-vannes. Donc après, on arrive en phase finitions, ça veut dire pose des lavabos, distribution de cuivre, donc robinetterie et ça se termine comme ça. Au niveau du travail que, on doit fournir, c’est plus minutieux…
C’est précis, on a des côtes, des fils d’eau à respecter, faut travailler toujours sur plan... On est tout le temps 8 heures-5 heures avec les mêmes personnes, donc après y’a des affinités qui se font, entre collègues, ça fait un petit groupe et y’a une bonne entente après sur le chantier. Plombier, c’est pas un métier quand même facile. Faut être motivé, courageux, et en vouloir. Y’a de la demande, y’a du boulot, là-dessus y’a pas de souci.

Une vidéo
produite par

ONISEP Fédération Française du Bâtiment

Liste des vidéos

Retour en haut