28732 vues

Ingénieur de recherche

Un ingénieur de recherche, c'est un peu un Géotrouvetou. C'est moi qui conçois l'instrument, qui l'assemble, qui le teste.
Je m’appelle Mathieu Ducros. J’ai 32 ans et je suis ingénieur de recherche.
Le métier d’ingénieur de recherche consiste à porter un soutien technique aux chercheurs d’un laboratoire, à développer des nouveaux instruments dont ils pourraient avoir besoin pour leur recherche et à maintenir l’équipement qu’on a dans un laboratoire en état de fonctionnement quotidien.

Pendant les 6 premiers mois de mon travail ici, j’ai développé un microscope qui est utilisé en neurophysiologie pour visualiser les neurones qui sont les cellules du cerveau.
Un ingénieur de recherche, c’est quelqu’un qui est un peu un géotrouvetout qui sera capable rapidement de construire un petit circuit électronique ou d’assembler un système optique, de l’aligner, de le tester. Typiquement, les chercheurs vont me contacter en disant : « Est-ce que tu ne pourrais pas essayer d’améliorer l’instrument… »
Moi, ensuite, je vais contacter les fournisseurs. Je vais regarder ce qui est disponible, je vais aussi lire la littérature pour voir s’il y a des gens qui ont déjà fait ce travail. C’est moi qui conçois l’instrument, qui l’assemble, qui le teste. Je vais aussi moi-même proposer des idées que j’aurai eues plus personnelles et qui pourraient intéresser le laboratoire pour améliorer la recherche ici.

En classe préparatoire, j’ai appris une rigueur scientifique qui est extrêmement importante pour faire de la recherche. Ensuite, en école d’ingénieur, j’ai acquis des compétences dans des domaines assez variés comme l’électronique, comme l’optique. En plus, je voulais faire de la recherche, je trouvais plus excitant de faire un métier innovant, un métier où on essaie de faire un petit peu progresser les connaissances scientifiques. On est vraiment à la pointe. On travaille sur quelque chose de fascinant qui est le cerveau, la compréhension du cerveau, des neurones et du vivant d’une certaine façon. Donc moi je suis une petite pièce là-dedans et je suis content de participer à ça.

Une vidéo
produite par

ONISEP

Liste des vidéos

Retour en haut