13333 vues

CAP Staffeur ornemaniste

Les élèves de ce CAP réalisent colonnes, corniches et différents décors en plâtre. Un travail qui demande précision et rapidité. Il offre de nombreux débouchés dans la construction ou la restauration.
C’est un métier d’art et j’aime bien l’art. C’est un métier très original. J’aime bien la matière.
Quand je voulais trouver quelque chose d’artistique, je souhaitais travailler avec mes mains donc j’ai trouvé cette formation.
C’est un métier d’art du bâtiment où l’on va travailler la décoration dans le bâtiment donc tout ce qui est décor architectural, la mouluration, corniche, décor de théâtre, enfin tout ce qui touche au décor architectural finalement.
Les différentes étapes pour la construction, tout d’abord c’est la mise au travail. Ensuite, prendre du zinc, dessiner la forme du moule dessus, le découper puis l’enchâsser sur du bois. Il faut mettre une première couche de plâtre pour faire le moule. Il faut mettre de la filasse pour solidifier le moule. On traîne le moule pour que la forme soit bien prise.
Les principales matières dans le CAP de staffeur sont l’atelier où l’on va apprendre tout ce qui est fabrication à base de plâtre, la maîtrise du plâtre, la pose en chantier aussi. On va faire également du dessin technique qui va nous permettre de dessiner nos pièces concrètement, de pouvoir lire des plans et leur réalisation. On va faire de l’art appliqué qui permet de dessiner en volume, en perspective, de pouvoir faire les ébauches de projet. On va partir aussi sur l’histoire des styles qui va permettre de reconnaître les styles dans l’architecture.
Pendant l’atelier, j’ai réalisé une corniche. On prépare une première gâchée de plâtre donc une gâchée c’est le mélange d’eau et de plâtre en poudre. Je dispose la première gâchée de plâtre liquide sur le moule. Ensuite, je mets de la filasse, c’est une fibre qui sert à consolider l’épreuve et je viens staffer la deuxième couche de plâtre. Staffer signifie projeter le plâtre liquide avec une brosse. Je laisse sécher et je démoule ensuite.
Nos élèves sont destinés à aller normalement travailler en entreprise donc certains y vont directement. D’autres font des formations dans les métiers du plâtre et de la peinture qui leur apportent un complément et qui permettent de travailler un peu partout. Nous avons aussi des jeunes qui partent dans le dessin technique, dans le graphisme.
Après mon CAP, je souhaite poursuivre mes études, par exemple dans la peinture ou dans d’autre filière pour compléter mon CAP. Puis ensuite travailler.

Une vidéo
produite par

ONISEP BRETAGNE

Liste des vidéos

Retour en haut