28386 vues

CAP Constructeur bois

Élèves de CAP, Yoann et Christophe se forment aux diverses techniques de la construction bois. Première étape : l'atelier, avec le taillage du bois et l'assemblage à blanc. C'est ensuite la mise en place sur le chantier.
CAP constructeur bois

Yoann (élève de 2e année) :

J'aime bien la matière. Le bois, ça m'a toujours plu. Même de travailler en équipe, travailler dehors. Sur une maison ossature bois, on fait pratiquement tout. On arrive, il y a juste une dalle de faite. Nous, on fait toute la composition de la maison. Quand on voit le travail fini, ça fait toujours plaisir. On se dit qu'on a réussi à faire ça, qu'on n'y aurait jamais cru.

Christophe (élève de 2e année) :

Dans notre formation, on apprend à faire du bardage, des murs ossature bois et de la charpente. En atelier, on prépare le taillage et on assemble pour voir ce que ça donne, si c'est bon par rapport aux cuts sur le plan.

Yoann :

Il faut être précis, parce que s'il y a une cut ou l'assemblage qui n'est pas bon, le reste, c'est pas bon non plus. S'il y a une pièce qui est décalée, les autres le seront aussi.

André Lamour (professeur) :

Là, t'as respecté ton trait. C'est bien. Là, c'est pareil. Donc, là, elle est prête à partir en chantier. Sur chantier, il va reprendre le taux d'humidité et il va arriver au plat du trou là.

Ensuite, ils vont réaliser une mise en place sur chantier, un levage, de façon à lever les murs en priorité, et ensuite réaliser les éléments de structure charpente et de solivage, mais sans les raccords, si on peut dire, uniquement en deux pans. Ça va s'arrêter

à une simple structure de charpente. Ils peuvent travailler du PVC, des composites, etc., en fonction des besoins du chantier et avec des matériaux de plus en plus innovants, comme le TRESPA, etc. Le CAP, c'est surtout de la partie professionnelle, avec 16h d'atelier par semaine. La technologie est associée à la partie professionnelle. Souvent, le cours de technologie va être une demande de la partie professionnelle. Par exemple, s'ils ont les organes métalliques à mettre en place, des connecteurs, des sabots, on va voir les ouvrages ou la quincaillerie qui va être lié à l'ouvrage. Après le CAP constructeur, les élèves soit partent sur le marché de l'emploi ou font une poursuite d'études sur un CAP charpentier pur, sur une année, ou un CAP menuisier ou éventuellement l'ébénisterie, ou les meilleurs, qui veulent vraiment continuer, faire un bac pro ou un BP dans le même domaine. Il y a du travail après ce CAP. Le jeune qui va sortir avec ce CAP constructeur va pouvoir intégrer une équipe de pose pour poser tout ce qui est ossature bois. Soit une équipe de fabrication industrielle, où ils ne fabriquent que de la maison bois, donc sur un poste précis, ou dans une entreprise polyvalente, où ils font un peu de menuiserie charpente ossature bois.

Yoann :

Après mon CAP, j'aimerais bien trouver une entreprise d'ossature bois qui puisse me prendre.

Une vidéo
produite par

Onisep Bretagne

Liste des vidéos

Retour en haut