70476 vues

BTSA Sciences et technologie des aliments spécialité aliments et processus

Objectif de la formation : former du personnel d'encadrement des industries alimentaires, futurs chefs d'équipe, conducteurs/trices de lignes de production très automatisées. Sébastien apprenti dans une pâtisserie industrielle témoigne. Il apprécie la variété des tâches et le haut niveau de responsabilités qui lui sont confié dans l'entreprise.
BTSA Sciences et technologie des aliments, spécialité aliments et processus

Delphine Lintanf (formatrice) :

L'obectif du BTSA STA est de former des personnels d'encadrement intermédiaire pour l'industrie alimentaire, tout métier de l'industrie alimentaire, essentiellement des futurs chefs d'équipes, des conducteurs de lignes très automatisées, des adjoints de R et D, voire des assistants qualité. Dans la formation, on fait beaucoup de technologie autour de l'aliment, connaître l'aliment, donc ce qu'on appelle les sciences des aliments, connaître le génie industriel, la maintenance, les équipements, les automatismes, la qualité.
Sébastien (apprenti) :

Aujourd’hui, comme fabrication, nous avons une soupe froide. Alors, la 1re étape pour réaliser cette soupe froide, c'est d'abord d'éplucher les légumes, carottes, oignons.

Ensuite, c'est la cuisson des carottes et des oignons. Ensuite, l'assemblage de d'autres produits avec ces carottes et ces oignons. Ensuite, on fait un traitement thermique dessus, on pasteurise, c'est-à-dire qu'on fait un traitement thermique à 70 degrés pendant une durée. Et enfin, le produit est conditionné en bouteille.

Delphine Lintanf :

Les candidats au BTSA STA, que ce soit pour la voie classique ou pour l'apprentissage, doivent avoir le goût de travailler en équipe. Ils vont beaucoup travailler en équipe, que ce soit dans les projets en formation et ensuite en entreprise. L'agroalimentaire, c'est du travail en équipe essentiellement. Ils doivent être assez débrouillards, avoir envie de plonger dedans. On va leur donner leur chance, leur donner des responsabilités, il faut qu'ils soient prêts à les prendre.

Sébastien :

Quand j'arrive au travail, la 1re chose que je fais, c'est que je vérifie surtout les lignes, c'est les papiers, les enregistrements, tous les contrôles qu'il y a à faire sur les lignes soient bien présents, pour que les opérateurs puissent effectuer leurs contrôles. Ensuite, je programme les ordinateurs sur chaque ligne. C'est pour la traçabilité des produits. Il y a une étiquette qui va sortir et c'est moi qui programme pour que l'étiquette puisse sortir.

Je contrôle aussi le produit quand il arrive. Le matin, quelques lignes démarrent, d'autres sont en continue. Quand la ligne démarre, je donne l'accord si le produit est conforme ou pas.

Frédéric Le Biavant (Maître d’apprenti) :

Avec Sébastien, je l'accompagne au quotidien, en fait, dans toutes les missions qu'on lui confie. Ça va être la mise en place de plannings, gestion des stocks, matières premières. Mon objectif en tant que maître d'apprentissage est de former mon apprenti, justement, pour qu'il soit opérationnel et qu'il puisse me remplacer à terme.

Sébastien :

Ce qui me plaît, dans le métier de chef d'équipe dans l'agroalimentaire, c'est la variété des tâches. On peut être aussi bien sur un PC, en train d'analyser les chiffres de la production et sinon, sur les lignes, en train d'aider les opérateurs. On ne reste pas tout le temps à la même place, on bouge. Il y a quand même pas mal de responsabilités. J'aime bien les responsabilités.

Delphine Lintanf :

Après le BTSA, les étudiants soit poursuivent leurs études en licence pro. Par exemple, licence pro maîtrise des risques industriels ou management d'atelier de production. Ou en école d'ingénieur pour les meilleurs et les plus courageux. Ou on rentre dans la vie active.

Bruno Thomas (Chef d’usine) :

Si nous avons souhaité faire un contrat en alternance, avec Sébastien, c'est pour par la suite, créer un contrat en CDI pour l'embaucher au sein de l'équipe d'encadrement.

:

Une vidéo
produite par

Onisep Bretagne

Liste des vidéos

Retour en haut