Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 3603 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

BAC PRO CONDUITE ET GESTION DES ENTREPRISES MARITIMES

Au programme surtout de la navigation, de la gestion et les techniques de pêche. Pour compléter leur formation de marin, les élèves suivent des cours de conduite du navire, de conduite de la pêche et de gestion et management . Après un temps de navigation ils peuvent obtenir des brevets de commandement. Ils pourront également exercer des métiers dans des entreprises du secteur maritimes.

MANUEL : On a des cours de gestion, de navigation avec un simulateur, de techniques de pêche, de traitement des captures et beaucoup de cours généraux, maths, physique, anglais, histoire. LORELEI : On a aussi de la pratique, de la radio, envoyer un message de détresse... On fait aussi du ramendage, tout ce qui est matelotage. CLAUDE COZIC : Plus tard, ils seront patrons ou ils travailleront dans des armements. Que ce soit au commerce, ils auront besoin, de toute façon, d'avoir des notions de gestion assez poussées. Vous avez tous les prélèvements criées qui sont là. Il n'y pas que les taxe de criées, il y a également les cotisations aux organisations de producteurs, la caisse d'entraide du Guilvinec. Cette somme, c'est bien le net à payer, c'est bien l'argent qui tombe sur le compte de l'armateur. La gestion d'une entreprise de pêche, c'est spécial, puisque c'est la rémunération à la part et il y a toujours un compte équipage et un compte armement. Le navire a consommé pour la marée, qui a duré 14 jours, 17 000 litres de gasoil. Qui a trouvé le montant de la part ? 4 182, 5. Vous êtes d'accord, donc ça doit être bon. LORELEI : On a aussi une partie sécurité qui nous permet d'apprendre les gestes de premier secours, comment réagir devant un incendie, on a des stages incendies. Si on est sur un bateau et qu'un homme tombe malade, on doit s'en occuper, on est les yeux du médecin du médecin qu'au aura au téléphone à terre. RONAN BOEZENNEC : À l'issue du Bac Pro, il va falloir acquérir une expérience dans le monde professionnel. Et ce n'est qu'à la suite de cette expérience-là qu'ils vont pouvoir obtenir un brevet de commandement. Ils vont naviguer comme matelots, ensuite comme lieutenants sur ce navire-là, et après avoir effectué ce temps de navigation comme lieutenants, ils pourront avoir le brevet de patron de pêche sans être obligés de retourner en formation. S'ils effectuent la navigation sur des bateaux de commerce, ils peuvent obtenir le brevet de capitaine 500, ce qui leur permet de conduire des navires de petite dimension en commerce.