Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 5681 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

BAC PRO GESTION DES MILIEUX NATURELS ET DE LA FAUNE

Le bac pro GMNF prépare à des métiers en relation avec l’environnement : aménagement et gestion des milieux naturels (rivières, plans d’eau, zones forestières, haies bocagères, zones de montagne, ...), gestion de la flore et de la faune sauvage.

BAC PRO DES MILIEUX NATURELS ET DE LA FAUNE Christian Scherrer : Cet après-midi, il y a eu des observations, ensuite, un cours de biologie. On a pu voir une animation autour de la vie dans un arbre mort. Et dernière partie, des travaux sur le terrain. Le bac pro GMNF, qui signifie : Gestion des milieux naturels et de la faune, est un bac pro évidemment axé sur la protection de l'environnement avant tout, qui a pour contenu trois axes principaux. Le premier, c'est la connaissance du milieu et puis, la façon de gérer ces milieux, de les entretenir et de les aménager. Ici, nos deux élèves sont en train de prélever des plantes pour en mettre à d'autres endroits. Le deuxième axe, c'est plutôt l'aspect scientifique. Philippe Guichardon : Comment on fait un inventaire de population animale, un relevé de végétation, ce qu'on vient de faire en travaux pratiques. Je vous propose, dans ce petit ruisseau qui est très oxygéné, d'essayer d'attraper des insectes, des larves... afin de déterminer la qualité de l'eau. C'est pas une larve d'éphémère, là ? Élève 1 : Au niveau de la qualité d'eau, la larve d'éphémère signifie que l'eau est quasiment pure, il y a aucune pollution. Christine Trillat : Le programme de biologie est très riche et complet. On essaie de comprendre comment les êtres vivants interagissent entre eux, les plantes et les animaux et comment ils sont en relation avec leur milieu. L'année de terminale est consacrée à comprendre l'impact des activités humaines sur ces êtres vivants animaux et végétaux et du coup aussi sur la santé humaine. On propose d'autres méthodes de culture moins polluantes, moins contraignantes pour notre environnement. Christian Scherrer : Et le troisième axe, c'est plutôt l'animation. Agnès Blanchard : On intervient dans le cadre de l'animation en lien avec les matières techniques, entre autres en gestion des milieux naturels, sur des actions où les élèves sont formés sur intervention devant un public. Élève 2 : Ce qui me plaît dans l'animation nature, c'est ce contact humain et le fait de pouvoir sensibiliser le jeune public surtout, les jeunes générations à l'écologie et l'environnement. Agnès Blanchard : Pour ce type d'intervention, on forme sur la fabrication de supports et sur la prise de parole à l'oral devant un public. Christian Scherrer : L'élève devra développer des qualités humaines, il y aura des relations humaines à travers les animations nature, aussi des qualités de patience, d'observation, car observer un animal sauvage, c'est pas si facile. S'arrêter au bac pro est possible, mais on recommande aux élèves de poursuivre leurs études vers des BTS. Le BTS Gestion et protection de la nature est la poursuite logique du bac pro. Les débouchés avec ce bac pro sont plutôt dans les entreprises spécialisées en entretien et aménagement des milieux naturels. Mais aussi dans des services environnement de métropole urbaine, des services intercommunaux et aussi dans des associations de protection de l'environnement, des associations de pêcheurs, et puis, d'autres services spécialisés dans la gestion des cours d'eau, par exemple.