11968 vues

Bac technologique ST2S

Le baccalauréat technologique sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) accueille les élèves attirés par les élèves attirés par les relations humaines et le travail sanitaire et social. Elèves et enseignants nous présentent cette formation.


Le baccalauréat ST2S sciences et technologies de la santé et du social s'adresse aux élèves intéressés par les relations humaines et par les questions sanitaires et sociales. La spécificité de la filière ST2S, c'est de développer une culture en santé sociale et l'analyse, la réflexion à partir de faits de société. Les élèves qui s'orientent dans cette filière ST2S le font souvent par goût et parce qu'ils ont déjà un projet, dans le domaine de la santé ou du social.

Depuis que je suis en troisième, je sais que je voulais aller en ST2S, parce que le social et la santé, ça m'a toujours intéressée et c'est une filière très précise. Il y a vraiment des matières super enrichissantes et très intéressantes.

On connaissait la SVT et moi, ça ne me plaisait pas du tout et je me suis rendu compte qu'en fait, c'était à peu près la même chose, mais c'était plus sur l'anatomie, la nutrition.

Il y a deux grandes spécialités, la biologie et physiopathologie humaine et chimie pour la santé. En biologie physiopathologie humaine, on étudie l'organisation générale du corps humain et ses grandes fonctions, les maladies associées, la façon dont on va diagnostiquer ces maladies, leur prévention et leur traitement. En physique-chimie pour la santé, donc en physique, on va travailler, par exemple, sur les ondes utilisées au service de la santé, par exemple, les rayons X pour la radiothérapie et la radiologie, ou encore les ultrasons pour l'échographie. En chimie, on va étudier, par exemple, les antiseptiques et les désinfectants.

Donc, la deuxième spécialité, c'est la ST2S sciences et techniques sanitaires et sociales, où l'on étudie les problématiques sanitaires et sociales, ainsi que les dispositifs et les politiques mises en place pour y répondre.

- Est-ce que vous pouvez me rappeler ce qu'est une politique sociale ?
- C'est un ensemble d'actions, mises en œuvre par les pouvoirs publics pour améliorer le bien-être de la population.

On étudie en première les problèmes de santé, les problèmes sociaux et en terminale, on travaille plus précisément des dispositifs de santé publique et des dispositifs sociaux, pour permettre aux élèves, justement, de découvrir les notions, de comprendre les enjeux des différentes situations, et donc la trace écrite, ensuite, elle est construite par les élèves, pour retracer les éléments importants à retenir.

Ce qui est bien, c'est que, il y a un vrai lien entre la physique-chimie et la biologie. On a fait un TP sur la glycémie, pour pouvoir doser le taux de glucose dans le sang, en chimie, et après, on a vu ensuite dans l'année en bio, comment la régulation de la glycémie se faisait. C'était très intéressant. On a pu faire le lien entre les deux matières. On a pu en parler au prof, on a pu en rediscuter.

La pédagogie en ST2S repose beaucoup sur l'action et sur l'implication des élèves.

- Dites-moi ce que vous avez reconnu.
- Alors, je pense qu'on a reconnu juste ici, cachée, c'est l'artère pulmonaire.

Et, ils vont même pouvoir faire des travaux d'investigation sur le terrain et rencontrer des professionnels, notamment pour la préparation du grand oral.

- Vous devez mener une étude sur un fait d'actualité, donc une question sanitaire et sociale et vous devez par la suite, lier l'exploration d'un projet dans la démarche de projet que vous allez entamer en terminale.

Tout cela va leur permettre de développer l'autonomie, l'esprit d'initiative, la réflexion, mais aussi la capacité de communiquer et de travailler en équipe. Donc, on met les élèves en activité, par petits groupes, et ensuite on corrige ensemble, et on déduit les connaissances de ces activités, pour ensuite faire un cours, un bilan de tout ce qui a été vu pendant ces activités.

La ST2S m'a permis de développer des qualités telles que la capacité d'argumentation. On apprend à développer cette compétence au fur et à mesure de l'année. On apprend aussi à le faire en groupe, puisqu'on travaille en groupe. Suite aux travaux de groupe, il y a des présentations orales.

J'ai développé peut-être mon ambition, du coup, puisque je suis passée du choix de devenir auxiliaire de puériculture à devenir puéricultrice, avec plus d'études. Donc vraiment ça a développé aussi ma motivation, parce que je me sens capable de pouvoir réaliser ces études, en IFSI.

Nos élèves de bac ST2S ont la possibilité de se diriger vers deux domaines, le domaine paramédical, pour faire des études d'infirmier, le DTS IMRT imagerie médicale, radiologie. En ce qui concerne le domaine social, il y a le bachelor, le BUT carrières sociales. Il y a également possibilité de continuer vers un BTS économie sociale et familiale ou un BTS SP3S, qui est services de prestations des secteurs sanitaire et social. À la marge, nos élèves se dirigent vers d'autres BTS, comme le BTS diététique, vers les écoles de formation en travail social, pour se former au métier d'éducateur de jeunes enfants, éducateur spécialisé ou assistant de service social. Et puis, quelques-uns intègrent des licences également, sciences de l'éducation ou licence santé.

Une vidéo
produite par

ONISEP Académie de Créteil

Liste des vidéos

Retour en haut