57 vues

Responsable Qualité, Sécurité, Environnement

Céline est responsable qualité, sécurité, environnement dans une entreprise de démolition. Elle fait de la prévention, met en place des procédures et veille à leur application. En matière de santé, sécurité, elle peut être amenée à prendre des mesures concernant par exemple, l’exposition aux poussières, la prévention des troubles musculo squelettiques. Pour l’environnement, il s’agit de trouver des filières de retraitement des déchets, faire de la sensibilisation… 

Bonjour, je m'appelle Céline Cron, je suis responsable qualité et sécurité environnement dans une entreprise de démolition basée en Bretagne.

Responsable QSE, c'est mener des actions en matière de prévention, donc tout ce qui est santé, sécurité et un aspect aussi environnemental. Pour nous, dans notre entreprise, dans la démolition, c'est sur notamment la gestion de nos déchets. On a beaucoup de procédures en matière de santé, sécurité, environnement. Moi, je dois faire en sorte que chacun respecte bien ces obligations. Je suis un peu la garante que le système fonctionne bien. Donc je suis vraiment le lien entre ma direction, mes encadrants, les compagnons sur le terrain.

J'ai à gérer quatre agences qui sont sur toute la Bretagne. Quand je vais sur mes agences, je fais toute la journée à faire tous les chantiers, plus les dépôts. 40 % de mon temps, c'est du terrain et il y a 60 % d'administratif.

Chaque entreprise, c'est différent en fonction du secteur d'activité. Pour nous, la santé, ça va être tout ce qui est exposition de poussière. Donc c'est s'assurer qu'on a mis les mesures en place suffisantes pour éviter d'inhaler des poussières. Ça va être aussi ce qu'on appelle les troubles musculo-squelettiques. Éviter que notre personnel, arrivé à 50 ans, ne puisse plus bouger parce qu'ils ont le cou bloqué, le dos usé. Concrètement, il faut qu'on ait un tableau de suivi de nos formations pour s'assurer que notre personnel est bien formé. Il faut savoir conduire un engin, que ce soit une nacelle, etc.

Ça, c'est des bacs de tri qui vont partir pour des éco organismes. Ça veut dire qu'avant, c'est des choses qui allaient à l'enfouissement. On trie beaucoup les gravats, le bois, mais aujourd'hui, il faut aller plus loin. Mon travail, c'est essayer de trouver des organismes de collecte pour les menuiseries, par exemple. On fait aussi beaucoup de sensibilisation. Quand on va échanger avec les compagnons, c'est un point qui est abordé. Il y en a pour eux, c'est une contrainte. On n'est pas tout le temps d'accord, ça change, les mentalités changent. C'est moi qui suis le moteur là-dessus, bien sûr, avec ma direction.

- C'est vous qui avez décidé de séparer ? D'accord.

J'ai fait un bac sciences de l'ingénieur. Ensuite, je suis partie sur un BTS pour ensuite enchaîner sur une licence professionnelle gestion des risques en entreprise.

Ce que j'aime dans mon métier, c'est le contact avec les équipes, le lien avec toutes les personnes de l'entreprise, de la partie administrative et de la partie direction, au niveau des compagnons, on travaille avec tout le monde. C'est top.

Une vidéo
produite par

ONISEP Fédération Française du Bâtiment

Liste des vidéos

Retour en haut