3701 vues

Charpentier

Le charpentier réalise des charpentes, mais aussi des soupentes, des chalets, des passerelles... C'est un métier dont les techniques ont évolué, mais qui conserve une forte tradition. De belles perspectives pour les jeunes qualifiés.
Je m’appelle Fabien Pecchioli. J’ai 32 ans. Je suis charpentier. Je travaille dans la construction de bois depuis 3 ans.
On fait des extensions bois, des surélévations bois, des maisons plain-pied en ossature bois.
Une extension bois, en fait, c’est comme ici on rajoute quelques pièces à la maison sur le côté. Et une surélévation, c’est on rajoute un étage en hauteur. Comme on en fait sur les immeubles ou sur les maisons qui sont dans le sable comme à la Grande Motte, on surélève en bois parce qu’on est 5 fois moins lourd que le béton.
J’ai suivi une formation classique. J’ai été jusqu’au bac, un bac économique et social. Après, je suis rentré chez les Compagnons du Devoir où j’ai passé un CAP, un BEP en menuiserie et agencement. Après, j’ai travaillé 5 ans dans l’industrie du meuble. Et, il y a 3 ans et demi avec mon ancien directeur industriel, on a monté cette entreprise de charpente et de construction bois.
On travaille toujours en équipe, minimum 2 jusqu’à 8. On est plusieurs chefs d’équipe. On a un patron qui nous donne les plans de chantier. On refait les plans de chantier parce qu’on a des plans en béton, on refait des plans de chantier bois qui voit avec nous. Et après, on gère entièrement notre chantier tout seul. Il contrôle ce que l’on a fait, on voit avec lui les problèmes qu’on a rencontré et autrement on se téléphone jusqu’à 10 fois par jour.

On cherche des gens avec qui on s’entend bien en premier lieu pour pouvoir créer des équipes performantes, rapides et qui travaillent bien. Il faut être très sociable pour faire ce métier. Il faut être précis. Il faut être courageux parce qu’on fait beaucoup d’heures aussi. Et on a des heures qui sont très maniables. On peut faire 12 heures une journée, 5 heures une autre.
Ce qui me plaît dans ce métier, c’est de travailler dehors, de travailler dans la construction écologique et surtout de travailler le bois que je travaille depuis que je suis tout petit.
Quand je suis rentré chez les Compagnons en fait, j’ai hésité entre la pierre, le bois, la construction béton. Et c’était le bois, vraiment le matériau le plus noble. C’est un matériau qui est chaud.
On a des projets avec l’entreprise. Oui, on a monté cette coopérative artisanale, c’est la première du Languedoc-Roussillon. Et on aimerait bien développer notre entreprise, avoir des locaux plus grands et pouvoir pré fabriquer totalement les maisons en atelier et pouvoir les monter après en quelques semaines, 2 semaines sur chantier et la maison est finie.

Une vidéo
produite par

ONISEP LANGUEDOC-ROUSSILLON Région Languedoc Roussillon / Midi Libre

Liste des vidéos

Retour en haut