186 vues

Ismaël, quartier-maître mécanicien naval

Ismaël est quartier maître de 2nde classe mécanicien naval à bord d'un sous marin. Il s'occupe de la mise en œuvre tactique des armes, notamment en soute où il prépare l'armement des torpilles. Un métier qui exige concentration et vigilance.

Je m'appelle Ismaël, j'ai 23 ans, je viens de la Martinique, et je suis rentré dans la marine en 2015.

Mon métier est mécanicien naval, et je suis quartier-maître.

Avant de m'engager dans la Marine, j'ai fait un bac pro maintenance nautique, à Fort-de-France.

Mon métier consiste à la mise en œuvre des armes tactiques à bord du sous-marin. Mon poste en soute torpille consiste à manœuvrer les torpilles pour se préparer à tirer.L'erreur n'est pas permise. Il faut vraiment être concentré à 100 %. Et à ce moment-là, il faut redoubler de vigilance et ne plus jamais baisser la garde.

Torpille dans le 1.7.3, 4100 mètres.

Quand je prends mon quart, je suis au poste de pilotage.

Immersion actuelle, 83 mètres, on vient à 300 mètres, en auto 2.4.0, vitesse 7 nœuds 7.

Bien.

Le rôle du barreur consiste à gérer les trois paramètres qui sont : l'immersion, l'assiette et le cap.

À 7.8. 10 à gauche.

Être pilote d'un sous-marin, c'est une grande responsabilité.

Reçu. À gauche, 15, venir au 0.1.0.

À gauche, 15, venir au 0.1.0.

Je suis de nature réservée, mais je suis assez sérieux dans mon travail. Immersion 23 mètres.

Immersion 23 mètres.

Quand j'étais en Martinique, je n'aurais jamais pensé que je serais pilote d'un sous-marin. Ma famille, ils sont assez impressionnés aussi, mais ils savent que j'aime mon métier, donc je le fais avec passion.

Dans cinq, dix ans, j'ai envie de continuer dans les forces sous-marines, de rester dans la Marine nationale, d'être patron torpilleur et d'être maître de central.

Une vidéo
produite par

Marine Nationale

Liste des vidéos

Retour en haut