36071 vues

Accompagnateur de passager à mobilité réduite

Lors de l'arrivée et du départ des vols, dans les couloirs des aéroports, l'accompagnateur de passager à mobilité réduite prend en charge les clients nécessitant une assistance (passagers en fauteuil roulant, non voyant...), d'un point de rendez-vous à une destination.L'accompagnateur doit savoir aider, soutenir, choisir le matériel adéquat...
Je m’appelle Laurent. Je suis agent d’accompagnement pour les personnes à mobilité réduite.

Les principales tâches sont d’aller chercher les personnes soit à l’avion lors des arrivées et les amener à leur valise ou bien soit accompagner les personnes au niveau de l’enregistrement pour les embarquer à l’avion pour qu’ils puissent prendre leur avion normalement.

Les différents types d’intervention sont une chaise ER ou bien une chaise S ou une chaise C. La chaise ER, c’est les personnes à mobilité réduite qui ont besoin d’un assistanat mais qui ont des facilités à marcher malgré tout.
Une chaise ES, ce serait une personne qui a des difficultés à marcher et une chaise C, c’est des personnes qui ne peuvent pas du tout se déplacer et qui ont besoin de nos services.

La formation qui est exigée par l’APF, qui est l’Association des Paralysés de France, est d’être accueillant auprès des personnes, savoir comment se débrouiller par rapport à ces personnes en difficultés et aussi maîtriser au minimum une autre langue autre que le français.

On peut très bien faire une à deux personnes la journée et d’un seul coup faire vingt chaises le soir. Ca varie énormément.
Ce qui est intéressant dans ce métier là, c’est qu’on est en contact avec différents métiers, pas seulement les avions ou les hôtesses. Mais toutes les équipes qui font qu’un aéroport fonctionne correctement.

Généralement, les gens sont assez sympas. Ils sont très contents d’atterrir sur Paris et le fait de voyager, je pense, leur apporte une humeur assez joyeuse.

Une vidéo
produite par

ONISEP Airemploi

Liste des vidéos

Retour en haut