Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 7907 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

VENDEUR INTERNET

Le vendeur Internet travaille sur un plateau de centre d'appel d'une compagnie aérienne. Il apporte une assistance technique et commerciale aux clients internautes dans leur démarche d'achat, vend les produits complémentaires (assurances…), participe à la promotion du site afin de développer le chiffre d'affaires et fidéliser la clientèle. Toutes ces actions peuvent se faire par mails ou par téléphone.

Bonjour, je m’appelle Mathieu, j’ai 31 ans. Je suis vendeur internet. Vendeur Internet, c’est de l’assistance par téléphone et par mail en fait des clients qui réservent sur le site. Donc ça peut être de l’assistance technique et commerciale. Technique, s’ils ont un problème d’affichage ou de paramétrage ou s’ils n’arrivent pas à imprimer leur carte d’accès à bord, on essaie de les guider au mieux. De façon à ce qu’ils reviennent sur le site et qui puissent être autonomes pour la prochaine fois. Ca c’est notre premier but en fait. Commercial c’est, on va essayer de faire ce qu’on appelle du buy up. Par exemple un client qui va prendre un billet non modifiable et non remboursable, essayer de lui vendre un produit un peu plus cher mais qui lui permettrait de modifier son billet. On peut être affecté à différentes activités. Ici, c’est le téléphone, ça peut être le mail, ça peut être de l’après-vente, si c’est un changement de billet par exemple en billet électronique ou en billet papier, de façon classique. Ca peut être du rappel clientèle également. Il faut avoir une connaissance informatique, savoir être à l’écoute du client, être courtois. L’anglais est essentiel dans notre métier puisqu’on reçoit des appels de l’étranger que ce soit par mail ou par téléphone. Donc là il faut savoir lire, écrire et parler. On est en relation avec notamment l’aéroport puisque aujourd’hui sur le site Internet on propose ce qu’on appelle l’e-check-in, c’est l’impression de la carte d’accès à bord tout simplement depuis son imprimante chez soi. Quand il y a des anomalies techniques, on est amené à appeler l’aéroport pour qu’il le fasse manuellement de façon classique. Le minimum, c’est le bac. Ensuite, ça dépend de son expérience professionnelle. Puis, c’est surtout le concours. J’ai un bac+2, un DUT techniques de commercialisation. Ce qui me plaît dans mon métier, c’est l’ambiance. Au sein du service du pôle Internet, tout le monde s’entend très bien, c’est l’essentiel.