Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 236108 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

URBANISTE TERRITORIAL

Spécialiste de la ville, l'urbaniste crée de nouveaux quartiers et réhabilite ceux qui n'offrent plus de bonnes conditions de vie à leurs habitants. Mais ses activités varient beaucoup en fonction de la structure qui l'emploie.

UNE VIDÉO PRODUITE PAR

Mon métier est urbaniste territorial. Je travaille dans une ville de 26 milles habitants. J’encadre une équipe d’environ 10 personnes et nous travaillons sur l’organisation spatiale de la ville à savoir les déplacements, les zones d’activité, l’habitat, la création et la gestion des équipements publics et le fait tout simplement que les habitants puissent bien vivre leur ville. Après un bac sciences économiques, je suis parti à l’université, j’ai fait un DEUG de géographie à l’université de sciences humaines. Ensuite, j’ai réattaqué également une licence d’aménagement du territoire option urbanisme parallèlement à ma licence de géographie. Et ensuite, une maîtrise d’aménagement du territoire option urbanisme. Les différentes misions d’un urbanisme territorial au sein d’une collectivité, c’est avant tout une coordination d’équipe avec des compétences assez larges tel que le déplacement, telle que la gestion des sols, tout ce qui concerne les permis de construire notamment. C’est aussi gérer tout ce qui concerne les problématiques de bruit dans une ville, le bruit de circulation de voitures. Toutes les questions de déplacement dans la ville. Les compétences sont avant tout des compétences d’ordre technique, juridique et avoir de la méthode et du sens relationnel. Ce sont des qualités d’écoute, de regard et de partage. Le rapport au public est quotidien. Un public de particulier qui vient tout simplement présenter son permis de construire. C’est aussi lorsque nous avons un équipement public, on vient le présenter, on vient le soumettre, on essaie de recevoir des observations, des critiques parfois aussi et puis de faire évoluer le projet. Ce que j’aime le plus dans ce métier, c’est finalement le travail avec l’autre, les rencontres que l’on peut faire et puis toujours ce lien au terrain et ce lien aux élus qui rend ce travail tout à fait enrichissant. C’est la multiplicité des interlocuteurs qui rend le travail passionnant.