Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 151 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

RÉCEPTIONNISTE, ALEXANDRE

De l'accueil des clients à la gestion des réservations, en passant par la comptabilité et la coordination des équipes, le réceptionniste d'hôtel jongle avec les responsabilités, tout en gardant le sourire.

Je suis Alexandre, j’ai 28 ans. J’habite à Montpellier et je suis réceptionniste dans un hôtel 4 étoiles sur Montpellier. Le métier de réceptionniste, c’est toute la partie accueil essentiellement, l’arrivée du client, le départ du client, tout ce qui est facturation et également les réservations. Moi, j’ai un bac S, un bac scientifique et rapidement, j’ai voulu me tourner vers l’hôtellerie-restauration parce que c’est un métier que je trouvais très enrichissant qui permettait de voyager, d’apprendre des langues, de voir beaucoup de monde. Et après le bac, j’ai fait une licence donc sur 3 ans, une licence de gestion hôtelière et tourisme qui me permet de travailler dans les métiers de l’hôtellerie et du tourisme. Dans l’hôtel je suis en collaboration avec le bagagiste qui fait bagagiste et voiturier, la gouvernante pour tout ce qui est la partie chambre, le technicien aussi pour tout ce qui est problème technique dans l’hôtel éventuel et la restauration pour tout ce qui est serveur et cuisinier. Et après, je suis en relation avec ma chef et avec la direction. La première chose c’est qu’il faut aimer le public, il faut aimer les gens. Le plus important, c’est le sourire parce qu’on fait de l’accueil donc il faut sourire au client, être chaleureux mais pas trop familier. S’adapter à l’endroit où l’on travaille donc la qualité, l’écoute. Etre bien organisé parce que c’est beaucoup de fonctions en même temps. Il faut aimer, il faut que ce soit une passion, sinon, il ne faut pas faire ce métier là. J’adore m’adapter en fonction de la clientèle, leur demander si leur séjour s’est bien passé. Ce qui est bien aussi c’est qu’on peut perfectionner les langues puisque les trois quarts de la clientèle ne parlent pas français donc on leur parle en anglais. Mais j’adore puisqu’on peut voyager si jamais je suis amené à voyager où j’ai envie de me déplacer ou changer de ville. Je pourrai parce que dans l’hôtellerie, ça peut se faire. Moi l’avantage, c’est que j’ai le diplôme qui peut me permettre d’être manager. Avant d’être manager, il est essentiel de passer par un maximum de postes que ce soit en restauration, en hôtellerie, à la réception, au restaurant afin de pouvoir prétendre à un poste à la direction. D’abord chef de réception, puis assistant, responsable hébergement et éventuellement directeur.