Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 4522 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

PARCOURS DE LICENCE PRO MARKETING ET COMMERCE SUR INTERNET (MCI) EN APPRENTISSAGE

Jérémi a effectué une Licence Pro Marketing et Commerce sur Internet (MCI) en apprentissage et est aujourd'hui chef d'entreprise et enseignant en community management. Il nous parle de son parcours en alternance et de son travail.

UNE VIDÉO PRODUITE PAR

Je suis Jérémi, j’ai 27 ans. J’ai fondé, il y a 3 ans, une agence spécialisée dans l’accompagnement d’entreprises sur les réseaux sociaux après avoir effectué une licence professionnelle marketing et commerce sur internet en apprentissage. J’ai commencé par un brevet professionnel en études et économie de la construction, j’ai compris que ça ne me correspondait pas forcément et que le choix de l’orientation n’avait pas été totalement en adéquation avec mon profil et avec mes inspirations. J’ai réorienté ma formation sur un BTS négociation et relation clientèle, plus en phase avec mon tempérament et j’ai effectué ces années en alternance, ça me correspondait plus puisque le cursus traditionnel scolaire n’avait pas été forcément celui dans lequel j’avais toujours brillé, ça me permettait d’avoir une autre façon d’appréhender ma scolarité et d’avancer dans mes études supérieures. Ensuite, BTS négociation et relation clientèle, deux années d’alternance mais j’ai envie d’ajouter une corde à mon arc en intégrant cette notion marketing à mon cursus. Je me suis rendu compte aussi que le web était peut-être ce qui ouvrait le plus d’opportunités et de perspectives à court-moyen terme. J’ai passé les tests d’entrée et j’ai intégré la licence marketing commerce sur internet à l’IUT d’Evry en 2007. A l’issue de mon alternance, j’ai été embauché en CDI dans la compagnie d’assurance pour laquelle je travaillais et on m’a demandé de me pencher sur l’émergence des réseaux sociaux pour toujours générer plus de trafic vers nos solutions d’assurance en ligne et à force de me pencher dessus, je suis tombé dedans. Je me suis dit que les entreprises allaient avoir besoin de réelles compétences sur le sujet. J’ai décidé de mettre un terme à ma collaboration avec cette compagnie d’assurance. Dès janvier 2010, on a créé la société avec trois de mes associés. La licence ne forme pas directement à mon métier. Je pense que le métier de chef d’entreprise ou de créateur d’entreprise, il y a malheureusement assez peu de formation qui les prépare réellement. Par contre, pour travailler dans une entreprise comme la mienne, effectivement une licence professionnelle y prépare parfaitement dans la mesure où on va à la fois acquérir certes une compétence dans mon domaine d’activité qui est le social média, les réseaux sociaux et le committee management et puis en même temps on acquiert des compétences de chef de projet, qui est le poste le plus transverse aujourd’hui. La licence professionnelle prépare à toute la diversité du web. J’enseigne en licence depuis deux ans maintenant et donc j’ai un module de formation auprès des étudiants sur le métier de committee manager. Le committee management, c’est l’art pour un individu qui est mandaté par l’entreprise dans laquelle il travaille de jouer le rôle de connecteur entre l’entreprise et les communautés qu’il a été en capacité de fédérer autour de différents interfaces ou différentes plate-forme qui vont être des réseaux sociaux, qui peuvent être également fédérées autour de forums. C’est un métier qui est très récent. L’enseignement de cette compétence est également très récent. Audrey Trebern : apprentie en licence MCI Dans mon entreprise, je suis vraiment dans tout ce qui est committee management justement donc c’est vrai que ce cours-là me permet d’appliquer énormément de choses. Ça me permet aussi, ce que j’apprends en entreprise, de le perfectionner grâce au cours donné ici. Le fait d’avoir des professeurs qui sortent de la licence et également qui sont dans le milieu professionnel, ça apporte une vraie valeur ajoutée. Ça nous permet d’avoir des exemples concrets, il nous parle de son entreprise. On peut voir comment est appliqué son cours dans son entreprise et également on peut l’appliquer dans notre entreprise. L’apprentissage est évidemment un accélérateur pour rentrer dans la vie professionnelle. La bonne question à se poser est « est-ce que moi je suis prêt à rentrer dans la vie active et à assumer aussi le rythme et les contraintes que posent l’alternance ? ». C’est quand même globalement beaucoup plus lourd. Je suis devenu créateur d’entreprise et dirigeant d’entreprise grâce au parcours que j’ai effectué et dans ce parcours il y a cette alternance qui m’a permis d’acquérir un réseau, de travailler mon réseau, de faire des rencontres et une expérience professionnelle.