Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 102332 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

OPÉRATEUR LIVRAISON COLIS

Au volant de son véhicule du matin au soir, l'opérateur de livraison colis a pour mission de livrer la marchandise en bon état et dans les temps.

Mon travail, c’est opérateur colis donc je livre les colis. Ils arrivent dans des grands chariots. Ils sont triés par tournée. Une fois que le tri est fini, je vais sur ma position donc sur ma tournée. Je la classe dans l’ordre dans laquelle je vais la livrer et ensuite, je pars faire les livraisons. J’ai deux chefs d’équipe que je vais voir si j’ai un problème dans l’adresse ou un colis trop gros, trop lourd, un colis détérioré, c’est eux qui font un constat. Tous les jours, j’emmène aux alentours de 140 colis. Ce que je livre en dernier, je le mets en premier dans le camion pour avoir les premiers trucs sous la main. Je me lève, il est 5h20 à peu près pour être là à 6 heures. Mais en contrepartie j’ai toutes mes après-midi de libre. Pour faire ce métier, il faut avoir le simple permis B. On peut même être jeune permis, il n’y a pas de souci. Au point de vue qualité, je dirai un bon sens de l’orientation parce qu’en tournée, il n’y a pas de GPS. Etre organisé, méthodique, bien classer sa tournée. Perdre le moins de temps possible. Après, être autonome. Au final, on est quand même tout seul. Les rapports avec les clients sont très bons mais aussi très courts parce que c’est juste le temps de leur donner le colis. Ca dure en général une trentaine de secondes au maximum une minute. Quand ils sont absents comme là, on leur met un avis de passage et ils iront chercher leur colis au bureau de poste. Je suis évalué sur le nombre de colis que je livre en première présentation donc ce n’est pas bon d’en ramener trop, ça nous baisse nos statistiques. On doit essayer de s’arranger, par exemple de repasser plus tard. Essayer d’en livrer le maximum. J’ai un BTS informatique de gestion. Si j’ai changé c’est parce que c’était quand même assez répétitif de rester assis derrière un écran. J’avais besoin de bouger, de me dépenser. Une tournée du centre ville, ça fait entre 20 et 30 km. Dans la périphérie, les tournées vont jusqu’à 80-90 Km. Ce que j’aime dans ce travail, c’est le fait d’être mobile, libre aussi. Une fois en livraison, je suis absolument tout seul, je suis autonome. Je fais la tournée dans le sens que je veux. Je suis complètement libre, c’est moi qui décide. J’envisage d’évoluer en restant au sein de l’entreprise qui a quand même énormément de possibilités.