Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 61936 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

MIXEUR

Le mixeur mélange voix, musiques, ambiances... pour donner à un film ou à un disque un climat sonore. Une technique complexe qui exige une certaine sensibilité musicale.

UNE VIDÉO PRODUITE PAR

Je suis Emmanuel Joly et je suis mixeur. Alors, le rôle d’un mixeur en studio d’enregistrement, c’est d’harmoniser les sons que l’on a enregistré au préalable avec les musiciens pour donner le meilleur rendu à l’auditorium. Je travaille en studio d’enregistrement musical par ce que c’est la spécialité que j’ai choisi, maintenant, après les études que j’ai suivi, je suis tout à fait capable de travailler en radio, en télévision, pour le cinéma, mixer de la musique pour le cinéma. C’est toujours en équipe, il y a le client qui va payer le studio pour venir faire son enregistrement. Il va sans doute demander à des musiciens de venir enregistrer, chacun dans leur spécialité et ensuite moi mon rôle, c’est de fédérer tout ça, capter toutes les sources sonores que les gens vont produire pour ensuite les enregistrer et les mixer. Alors les qualités nécessaires pour être mixeur sont tout d’abord d’avoir une très bonne oreille et de préférence d’avoir déjà pratiqué un instrument. Il faut écouter beaucoup de musique pour pouvoir échanger avec les musiciens forcément, s’y connaître un petit peu en solfège, c’est toujours un plus. Ensuite, il faut être patient, tant que les musiciens ne sont pas satisfaits de l’enregistrement, il faut continuer à enregistrer jusqu’à ce qu’elle soit bien. Il faut avoir un bon relationnel forcément avec les clients, les musiciens, les compositeurs, tous les gens qui viennent en studio pour les fédérer et que la séance se passe au mieux. Alors les outils qu’on utilise quand on est mixeur c’est une console de mixage qui va permettre d’harmoniser les sons, avec plein de boutons partout, des compresseurs, des égaliseurs, des auxiliaires qui permettent d’envoyer les signaux vers des effets. Le parcours que j’ai eu pour en arriver jusque là. J’ai fait un bac scientifique. J’ai fait ensuite une école de radio-diffusion, un BTS pour travailler en radio et après vu que je voulais vraiment faire du studio d’enregistrement et de la musique, j’ai fait une école d’ingénieur du son. Alors si c’était à refaire, je referai la même chose parce que je suis passionné par la musique. Et à chaque fois que je travaille avec des gens, c’est une nouvelle expérience qui m’enrichit un petit peu plus.