Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 35792 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

MAGASINIER CARISTE-FRET

Boulons, conserves, verres... quelle que soit la nature des marchandises, le magasinier cariste planifie leurs livraisons, les réceptionne, les transporte, les stocke et les expédie. Un métier nécessaire qui a su évoluer avec les technologies.

Bonjour je me prénomme Laurent et mon métier est magasinier cariste. Mon métier consiste à charger des marchandises sur des avions qui partent sur les Etats-Unis et à recevoir de la marchandise qui arrive des Etats-Unis. Le matin, on prépare 7 vols à 10 tonnes de marchandises par vol, c’est pas mal déjà. Il n’y a jamais une journée qui se ressemble, toutes les marchandises sont différentes. Les chargements des avions sont différents, c’est un métier où ça bouge tout le temps. Avant de rentrer dans le fret aérien, j’étais charcutier-traiteur. J’ai postulé pour un poste, j’ai suivi un entretien, j’ai été reçu. Et après, j’ai suivi des formations internes. J’ai suivi la formation fret aérien, les produits dangereux, le stage de la sureté et la licence cariste. Les qualités pour être un bon magasinier cariste, il faut être courageux, costaud physiquement et faut être très attentif. Vous ne pouvez pas mettre des colis comme ça, les empiler n’importe comment, faire n’importe quoi parce qu’en fin de compte, nous les vols qu’on prépare ici, après au chargement de l’avion, l’avion est équilibré aussi par rapport au fret. Vous ne pouvez pas mettre 5 tonnes de fret devant et 500 kilos à l’arrière. Déjà, nous au niveau du chargement ici dans les magasins, on commence à penser à l’avion, aux passagers et aux gens. Vous ne pouvez pas mettre un avion avec 200 passagers en retard pour du fret. On travaille en équipe sur des horaires décalés : une équipe du matin, une équipe de nuit, une équipe d’après-midi. Je suis magasinier cariste depuis 6 ans. J’ai commencé comme manutentionnaire. Après avoir suivi mes formations obligatoires, je suis passé magasinier cariste. Au bout de 3 ans et demi, je suis passé chef d’équipe. Et maintenant en suivant d’autres formations internes, il y a possibilité d’évolution encore dans la société.