Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 137 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

MAGASINIER-CARISTE

Boulons, conserves, verres... quelle que soit la nature des marchandises, le magasinier cariste planifie leurs livraisons, les réceptionne, les transporte, les stocke et les expédie. Un métier nécessaire qui a su évoluer avec les technologies.

Je m’appelle Wilfried, j’ai 24 ans et je suis magasinier-cariste. Je prépare des commandes magasin. Le magasin a besoin de sirop à la fraise, de sirop à la pêche. Je le monte sur la palette. Une fois la commande finie, je filme ma palette, je la pose à quai et c’est livré au magasin. Cariste, ça consiste à réapprovisionner tout le secteur pour les magasiniers ou envoyer directement des palettes entières au magasin. C’est du stockage, déstockage en hauteur. Il faut juste avoir le CASES pour pouvoir conduire les engins automatisés. C’est une formation pratique qui se fait sur quelques jours. Ce qui me plaît dans mon boulot, c’est qu’on est complètement autonome et on se sent pas surveillé au quotidien. Je travaille avec un système vocal automatisé. En fait, ça me donne la commande à préparer et je suis tout le circuit ainsi de suite. Le casque me donne toutes les instructions pour accomplir ma tâche. J’arrive à 13 heures. Je viens badger. Je prends mes affaires pour travailler, mes chaussures de sécurité et tout le matériel. Il faut avoir les chaussures de sécurité parce que un chariot cariste ça pèse plusieurs tonnes et en basket, ça ferait mal. Il faut être minutieux surtout parce que à 7,50 mètres, c’est pas toujours évident. Je ne rends pas de compte au quotidien à mon chef d’équipe, mais si nos objectifs ne sont pas atteints, il peut me rappeler à l’ordre. A la fin de journée, on pose le matériel et ensuite on va poser notre chariot à la salle de charge. On se change et on attend 20 heures la pointeuse. J’aimerai bien passer responsable pour fixer les objectifs, motiver les troupes et gérer les effectifs.