Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 87373 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

INGÉNIEUR PISTE AVION

Dans le secteur aéronautique, les ingénieurs conçoivent, testent, fabriquent, entretiennent et commercialisent des avions et des hélicoptères (civils ou militaires), mais aussi des lanceurs spatiaux, des satellites et des missiles.

Je m’appelle Georges Schmitt, j’ai 30 ans et je suis ingénieur de piste aux essais en vol sur le site d’Istres. Mon métier consiste à coordonner les corps de métier qui gravitent autour de l’avion pour sa mise en œuvre. Cette mise en œuvre regroupe toutes les activités qui peuvent aller de la simple préparation de l’avion pour un vol d’essai. Comme un essai seul et ça va jusqu’au grand chantier de transformation ou de réparation des avions. Par ailleurs, l’ingénieur de piste est aussi celui qui prépare et qui réalise les missions à l’étranger comme les campagnes d’essai. Ainsi que les missions de promotion de l’avion lors des salons internationaux comme le Bourget, Singapour, Dubaï, etc… Je cherchais, étant passionné d’aéronautique à la base, un métier qui puisse être proche du produit. Hors le seul qui est effectivement aussi proche du produit que peut l’être mon métier actuel, c’est le seul, c’est le métier d’ingénieur de piste ou les métiers des essais en vol. Les compétences sont avant tout de base technique. Mais ensuite, ce qui va rentrer en ligne de compte, dans l’exercice du métier, c’est autant les qualités de management, les qualités de relations humaines. L’anglais est fortement conseillé. En particulier, lorsqu’il doit communiquer dans le cadre notamment des préparations de mission ou des réalisations de mission à l’étranger. Les aspects passionnants du métier, c’est d’abord la technique. Et la technique que l’on touche, c’est une technique de pointe sur les produits finis. C’est vraiment l’aboutissement du métier d’ingénieur. Et enfin, surtout, les aspects les plus, je pense, valorisants et gratifiants du métier, c’est les relations qu’on peut avoir avec les équipes de piste parce que en étant ingénieur de piste on est forcément à la croisée des chemins, à la croisée des activités. On rencontre des gens aux compétences énormes. Les évolutions possibles pour l’ingénieur de piste sont ou d’une part rester au sein de son département. Département de la piste et je dirai progresser pour accéder à des postes à responsabilité hiérarchique, mais on peut aussi se diriger vers d’autres métiers. Un métier de spécialiste, par exemple, du système d’arme au banc d’intégration. Enfin, on peut aller voir carrément ailleurs en dehors du site des essais en vol et pourquoi pas s’orienter vers des métiers d’ingénieur du bureau d’étude ou des métiers de la production, dans les sites de production comme Bérégnac, Argenteuil, Biarritz, etc… Ca fait parti aussi de mon métier, ça. C’est de régler les petits problèmes au pied de l’avion à la mise en route. En l’occurrence, là, un petit problème radio. Donc là c’est réglé, le pilote a fermé la verrière et je pense qu’on va pouvoir y aller.