Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 323 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

GIANITO, APPRENTI EN LICENCE PROFESSIONELLE MARKETING DIGITAL EN ALTERNANCE, VERSION ACCESSIBLE AUDIODESCRIPTION

Gianito a 20 ans. Il est chargé de projet web dans une entreprise commercialisant des vélos, dans le cadre d'une licence pro marketing digital en alternance. L'informatique lui a permis de s'exprimer à l'adolescence et, plus tard, de trouver sa place dans la société.

Je m'appelle Gianito, j'ai 20 ans. J'ai suivi un parcours scolaire, de la maternelle jusqu'au lycée, comme tous les autres étudiants. Je suis actuellement en alternance dans le cadre de ma licence professionnelle Marketing Digital. Je suis assistant chargé de projet web. Je m'occupe du site internet de l'entreprise dont l'activité est de revendre des vélos au niveau national. Au départ, je me suis formé en tant qu'autodidacte. Je suivais beaucoup de tutoriels sur internet, de dossiers sur le web. J'ai passé un bac scientifique puis naturellement, je me suis orienté vers un DUT Métiers du multimédia et de l'internet. Le programme correspond exactement à mes loisirs en dehors des cours donc je me suis dit que ça pouvait me convenir car si on aime son travail, tout va mieux. A la fin de la deuxième année de mon DUT, j'ai décidé de passer ce semestre à l'étranger. Je suis parti au Québec, c'est un défi personnel. Suite à cette expérience, je me suis intégré dans une licence professionnelle Marketing Digital.Valérie LARROCHE (Responsable pédagogique de Gianito)Cette licence permet à Gianito de rendre visible l'entreprise pour laquelle il travaille sur les canaux numériques, que ce soient ses produits, ses services. Beaucoup de cours sont assurés par des professionnels, ce qui lui permet d'acquérir des compétences sur les médias sociaux, sur le référencement, sur la stratégie de contenu. D'un autre côté, il suit des cours plus théoriques. Il reçoit un enseignement plus transversal pour acquérir des notions sur ce que c'est une société numérique. Ces diplômes permettent aux jeunes de s'intégrer directement dans l'entreprise à la fin de la formation. C'est une année très chargée car on demande un gros investissement au niveau professionnel et au niveau de la formation. Ce n'est pas une année de tout repos.Isabelle GUIU (Tutrice de Gianito)Gianito est un drôle de recrutement. On a organisé un entretien par Skype parce qu'il habitait en Franche-Comté. Lorsqu'on lui a posé la question par rapport à sa relation au vélo, il nous a dit qu'il avait fait du tricycle mais pas du vélo à deux roues puisqu'il était en fauteuil. Pour moi le fait qu'il ait fait un stage au Canada, pour le coup qu'il soit en fauteuil et qu'il prenne cette initiative alors que certains jeunes d'ici sur leur deux jambes ne bougent pas de France, je trouvais ça courageux. Cet élément prouve sa capacité d'initiative ainsi que sa volonté. Il va vraiment jusqu'au bout.Ma maladie, c'est le syndrome de Little dû à une naissance prématurée. Elle s'est portée surtout sur les membres inférieurs et un peu sur les membres supérieurs. Je peux me déplacer sans aide sur une courte distance. Par contre, je suis obligé de prendre mon fauteuil pour me déplacer sur une longue distance surtout lorsque je dois porter un sac ou autre.Isabelle GUIU (Tutrice de Gianito)Je ne connais pas exactement le handicap de Gianito. On a senti qu'il n'avait pas forcément envie d'en parler. Il n'a aucun frein au quotidien, une fois que l'on a vérifié que tous les locaux étaient adaptés, il peut travailler totalement de façon autonome. Pour nous, ce n'était pas un sujet de savoir exactement ce qu'il a. C'était un poste qui était nouveau pour nous, personne en interne ne faisait cette activité. Il a fallu qu'on travaille ensemble, qu'on s'ajuste. Son champ d'action est très vaste. Il a beaucoup travaillé sur l'ergonomie du site. En ce moment, il va travailler sur le tunnel d'achat, c'est-à-dire, toutes les étapes qui permettent à l'internaute de mettre au panier et toutes les étapes de création de compte jusqu'à l'acte d'achat. On a découvert l'alternance avec Gianito concrètement. Pour nous c'est une chance parce qu'il est présent 3 jours par semaine et les deux autres jours il est dans son école où il apprend des choses qu'il va pouvoir réutiliser. Une petite entreprise comme la nôtre où l'on est très polyvalent convient bien à quelqu'un qui est en formation en alternance.Emilien BEUQUE(Ami de Gianito)J'ai tout de suite vu que ce n'était pas une personne qui allait être freinée par son handicap grâce à la motivation qu'il dégageait. Il était dans les meilleurs de la classe. C'est quelqu'un qui s'investissait à fond et qui avait déjà beaucoup de capacités. Il était un peu autodidacte sur certaines matières.L'adolescence a été une période plus difficile par rapport au regard des autres. J'ai remarqué des regards qui exprimaient de la pitié. Je ne pense pas que ce soit une bonne chose même si au départ ça part d'une bonne intention. On ne sait pas vraiment comment réagir dans ces situations et je le conçois parfaitement. Mes parents m'ont toujours aidé et ont fait en sorte que je ne me sente pas différent, que je vive ma vie comme j'en ai envie. Mon handicap dicte ma vie. Dans le futur, je pense que je travaillerai dans le web parce que c'est vraiment ce que j'affectionne. J'aimerai aussi continuer à voyager pour découvrir de nouveaux horizons et changer ma manière de voir les choses, penser aussi différemment.