Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 357432 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

ERGOTHÉRAPEUTE

Grâce à des techniques de rééducation qui passent par des activités artistiques ou manuelles, l'ergothérapeute aide les personnes souffrant d'un handicap à retrouver l'autonomie nécessaire à leur vie quotidienne, professionnelle et familiale.

UNE VIDÉO PRODUITE PAR

J’ai 29 ans, je suis ergothérapeute à l’hôpital de Garches depuis 6 ans. En fait, au lycée, je voulais déjà m’orienter vers une profession paramédicale. Et notamment, le métier de kinésithérapeute. Et c’est au cours de ma prépa au concours d’entrée de kiné, qu’on m’a parlé de la profession d’ergothérapeute. Je suis salariée et titulaire de mon poste à l’hôpital. Dire que je suis en contrat à durée indéterminée. Je travaille auprès d’adultes, en rééducation, et plus précisément, auprès de patients paralysés ou traumatisés crânien. L’objectif de l’ergothérapie, c’est de maintenir, de donner ou redonner un niveau d’indépendance et d’autonomie optimale au patient. On va travailler concrètement sur les activités de la vie quotidienne. On va chercher à adapter les outils que le patient rencontre dans son quotidien. Que ce soit l’adaptation d’un stylo, l’adaptation des couverts pour les repas. Lui apprendre à enfiler ses chaussettes ou simplement utiliser l’outil informatique. On travaille énormément en équipe et principalement avec les kinésithérapeutes, les orthophonistes et les assistantes sociales. Les qualités essentielles d’un ergothérapeute, c’est de savoir se montrer à l’écoute, disponible. Il faut qu’il ait aussi un sens pratique, qu’il soit aussi inventif par rapport aux différentes activités qu’il va pouvoir proposer aux patients. Il y a des moments difficiles, il y a des journées plus dures que d’autres, quand on sent les patients, tous en souffrance mais c’est quelque chose qu’on apprend aussi à gérer. Pour devenir ergothérapeute, j’ai passé d’abord un concours d’entrée qui m’a permis d’intégrer une école d’ergothérapie. La formation se fait sur 3 ans et elle est validée par un diplôme d’état. C’est un métier très valorisant, puisque justement il y a cette idée de progrès derrière mais il y a aussi la relation que l’on établit avec le patient. Ca fait toujours plaisir de voir certains patients revenir plusieurs années après leur hospitalisation et voir que tout se passe bien pour eux.