NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER
Vu 22523 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION
EMPLOYÉE D'ÉTAGE

En un tour de main, elle efface toute trace de passage dans une chambre. Elle change les draps, nettoie et aère la pièce et la salle de bains, renouvelle le linge de toilette... Rapide, efficace et respectueuse de la vie privée des clients, la femme de chambre peut aussi prendre en charge la lingerie et le service des petits déjeuners. Cette profession presque exclusivement féminine compte cependant quelques hommes : les valets de chambre.

Je m’appelle Lucille, j’ai 29 ans et je suis employée d’étage. Je suis salariée dans un hôtel 3 étoiles en bord de mer. Mon métier consiste au nettoyage de la chambre, plus précisément à la rendre plus accueillante et chaleureuse, bien sur très propre pour l’arrivée du prochain client. Je prépare mes chariots donc de linge et de produits nettoyants. Je me rends à la réception ou la directrice ou la réceptionniste me remet la grille des chambres à faire pour la journée et je monte avec mes chariots dans les chambres. Il faut compter environ une demi-heure pour nettoyer une chambre. Dans l’ordre, on enlève le linge sale du lit et de la salle de bain. Ensuite, on refait le lit avec le linge propre. Ensuite, le nettoyage de la salle de bain, la poussière partout et enfin on termine par l’aspirateur et on passe la serpillère. Je suis salariée dans cet hôtel depuis 4 ans. Je suis en CDI et nous sommes 3 femmes de chambre. La plupart du temps on travaille seule mais selon le nombre de chambres, ça arrive souvent qu’on fasse les chambres à 2. Il faut avoir un grand sens de l’hygiène, c’est-à-dire que la chambre doit être impeccable donc on doit être même propre sur nous aussi, une bonne présentation. Ensuite, on doit avoir un grand sens de l’organisation, tout est très méthodique. On ne commence pas à faire le lit et ensuite on va passer l’aspirateur, non, tout est fait dans un certain ordre. Et enfin, il faut savoir travailler silencieusement et discrètement pour ne pas déranger les clients qui sont dans l’hôtel. On a parfois des positions à genou, courbées pour nettoyer la salle de bain, ce genre de chose donc effectivement, il faut avoir une bonne résistance physique. Ensuite, une deuxième contrainte de ce métier, c’est effectivement de travailler le samedi et le dimanche, ça c’est pratiquement tous les week-ends, donc on doit adapter sa vie personnelle. Ce que j’apprécie le plus, ça va être l’autonomie dans le travail. Et enfin, ce que j’apprécie aussi beaucoup, c’est de pouvoir travailler le matin tôt donc de finir la journée aux alentours de 16 heures. J’ai commencé assez jeune à faire un petit peu les saisons à droite, à gauche et maintenant je travaille à l’année. Il ne faut pas avoir de diplôme particulier, mais quand même il existe le CAP service hôtelier qui est fortement conseillé. Dans quelques années, j’aimerai bien devenir gouvernante, c’est-à-dire effectuer les petits déjeuners, superviser les chambres, passer les commandes au niveau des fournisseurs et avoir un peu plus de responsabilité.

TOUTES LES VIDÉOS   MÉTIERS   ÉTUDES   ITINÉRAIRES  
Tri : alpha date vues note
OK
AUCUNE VIDÉO NE CORRESPOND A CES CRITÈRES