Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 21914 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

DÉMÉNAGEUR, JOHN

Emballer, charger et transporter sans casse, tel est le quotidien du déménageur. Avoir des muscles ne suffit pas. Il faut faire preuve de patience, d'adresse et de méthode, tout en gardant le sourire !

Moi, c’est John. J’ai 29 ans et je suis déménageur. Je suis salarié depuis 8 ans et je travaille dans une entreprise qui déménage les particuliers et les professionnels. Mon métier consiste à préparer un déménagement, emballer les meubles, emballer tout ce qui est fragile. Charger le camion, c’est-à-dire porter des meubles, les amener, les charger correctement dans le camion, bien calés. Ramener ça chez le client à l’autre adresse prévue. Redéballer les meubles, redéballer la vaisselle, mettre en place. Pour déplacer les meubles, on utilise le chariot que ce soit un monte meuble. Sur un chantier, on est toujours au minimum 2 sous la responsabilité d’un chef d’équipe. Pour être déménageur, il faut savoir organiser un chantier, de la force, de l’endurance. Il y a des pianos, ça peut arriver jusqu’à 250 kg, des coffres-forts que l’on ne porte pas mais qu’on déplace quand même, ça peut aller jusqu’à plusieurs tonnes. Les frigos américains, dès fois ça ne passe pas donc les escaliers faut les monter. Il faut être aussi minutieux parce qu’on peut emballer du cristal, des tableaux, de la vaisselle très fragile, porcelaine tout ça. Une dernière qualité pour être déménageur, il faut être autonome et savoir travailler en équipe. Sur un chantier, on se répartit. Chacun couvre les meubles ou emballe la vaisselle et après on se retrouve pour charger. Une autre contrainte du métier, c’est que l’on a des plannings. Par exemple quand on part sur la route, on a plusieurs déménagements à faire dans la semaine donc on ne peut pas se permettre d’être en retard chez un client. Il y a des heures à respecter, il faut se lever très tôt, à 5 heures-6 heures du matin pour pouvoir respecter les délais qu’on nous donne. Ca fait parti du métier. Moi ce que j’aime dans ce métier, c’est qu’on bouge beaucoup. On n’est jamais au même endroit. On a toujours une équipe donc on rigole bien. C’est un bon métier, on voyage beaucoup, on visite les villes, ce n’est pas monotone du tout. Pour quelqu’un qui aime bien bouger, il n’y a pas de problème, on bouge tout le temps. Quand on commence dans ce métier, on va commencer aide déménageur. Maintenant, moi ce que j’envisage, c’est devenir chef d’équipe, c’est-à-dire passer les permis poids lourd et super lourd, ainsi que les formations monte meuble et gestes et postures pour m’améliorer dans mon métier.