Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 59711 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

CONSEILLÈRE EN ASSURANCE ET ÉPARGNE

Au sein d'un secteur géographique donné, le conseiller en assurance gère et développe un portefeuille de clients et de prospects. Il est chargé de promouvoir et de vendre les produits et services de la société qu'il représente.

Le métier de conseiller en assurance et épargne consiste à rencontrer des professionnels indépendants, des avocats, des chirurgiens-dentistes, le boulanger, un chef d’entreprise. Je fais un tour d’horizon de leur situation personnelle et professionnelle. Je regarde quelle protection sociale ils ont actuellement de par leur situation. Et je leur apporte des prestations complémentaires pendant l’activité professionnelle au moment de la retraite. Ma journée type Je n’ai pas de journée type. Généralement, en fait je rencontre des prospects. 3 à 4 par jour qui soit prospects ou clients. J’ai de la gestion administrative, préparation des projets avec les assistantes et je fais aussi du phoning sur des fichiers marketing pour rencontrer des nouvelles personnes. J’ai fait un bac sciences et technologies tertiaires et suite à mon bac j’ai fait un BTS action commerciale. Et une fois le BTS en poche, j’ai démarré tout de suite mon activité et j’ai démarré tout de suite commerciale et ça fait une dizaine d’années que je fais ce métier. Ce que j’aime Ce que j’aime dans mon métier, c’est qu’on a un vrai rôle social vis-à-vis des gens qu’on rencontre. On leur permet d’avoir des garanties tout au long de leur vie. Et ce qui est intéressant aussi c’est qu’on travaille en équipe avec d’autres commerciaux, on se challenge les uns les autres, on s’aide donc on n’est pas non plus tout seul indépendant. On a l’autonomie du commercial et en même temps on peut compter sur les autres. Qualités requises Les compétences requises pour ce métier sont le relationnel, il faut aimer le contact avec les gens. Il faut être également convaincu et convaincant dans ce qu’on fait, il faut aimer son métier. Aimer le challenge et aussi obtenir la confiance des gens que l’on rencontre car ça c’est une vraie satisfaction. Contraintes La contrainte du métier de conseiller en assurance et épargne, c’est la gestion du stress, parce qu’il faut tout simplement atteindre ses objectifs. C’est la gestion aussi de la concurrence qui est face à nous et qui est chez nos clients. C’est des choses qui sont tout à fait gérables et qui nous permettent aussi d’avancer parce que d’avoir ses objectifs à atteindre sont des vrais motivations. Perspectives Mes perspectives personnelles, c’est déjà d’améliorer mes compétences dans mon métier. A terme, devenir manager, encadrer une équipe pour pouvoir eux les faire monter en compétences et les accompagner dans ce métier qui est passionnant. Les perspectives générales d’évolution pour le métier de conseiller assurance et épargne, ça peut être le tutorat, donc ça veut dire accompagner des débutants qui intègrent la société. Ca peut être devenir manager et à terme prendre des missions transversales sur d’autres secteurs de l’entreprise notamment la gestion de fortune ou l’ingénierie patrimoniale. Et maintenant toutes les infos pratiques : Si comme Caroline, vous souhaitez devenir conseillère ou conseiller en assurance et épargne, vous devrez suivre des études commerciales généralement de niveau bac+2 à bac+3. Signalons aussi que certaines formations contiennent des enseignements spécialisés en assurance et peuvent se préparer en alternance dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation. Pour finir, sachez que les emplois de commerciaux sont parmi les recrutements les plus importants dans les sociétés d’assurance. En plus, le secteur de l’assurance s’apprête à renouveler ses effectifs et est en plein rajeunissement de sa pyramide des âges. Le contexte est très favorable aux jeunes diplômés avec des opportunités d’évolution professionnelles importantes. A bon entendeur !