Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 34057 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

CONDUCTRICE DE LIGNE AUTOMATISÉE

Sur la ligne de fabrication, les matières premières se séparent ou se mélangent, les biscuits ou les comprimés sont rangés puis conditionnés. Le pilote, lui, contrôle les différentes étapes du process.

Je m’appelle Corinne Sineau et je suis conductrice de ligne automatisée. Mon métier consiste en la fabrication d’un médicament. Alors, le plus difficile dans mon métier, c’est travailler avec une très faible marge d’erreur en ce qui concerne la fabrication d’un médicament. Il faut que le procédé de fabrication, on refasse nos comprimés à l’identique de ce qui a été déposé légalement. Ma journée commence par la vérification du planning. Je regarde sur quelle machine je vais travailler et quel produit surtout, ce que je vais faire. Dans un premier temps, je vais récupérer mes matières premières, ensuite je les vérifie une par une pour que tout corresponde (numéro de lot, information sur le code produit, code article). Ensuite, je vais préparer mes solutions d’enrobage. Ensuite, je chargerai ma turbine d’enrobage pour pouvoir enrober mes comprimés, lancer mon process. Généralement, il est en automatique. J’aurai juste à contrôler que tout se passe bien. Alors les qualités requises pour être conductrice de procédés de fabrication. Pour moi, c’est la rigueur. Donc la rigueur puisqu’on a des procédures qui doivent être suivies à la lettre. Ensuite, l’autonomie puisqu’on travaille seul sur un poste de travail. La dernière qualité requise c’est le travail en équipe. On doit être capable de travailler ensemble, de prendre la suite de quelqu’un d’autre sans douter de la personne que l’on relève. Au sein de mon équipe, ça se passe très très bien. Ca veut dire qu’en pause, personne ne s’endort, on rigole bien, on mange tous ensemble, et puis on fait plein de choses sympas. Alors, mon emploi du temps est organisé sur 4 semaines en 3/8. C’est un 3/8 semi continu. Donc la première semaine, on est du matin. La semaine 2, on fait un poste d’après-midi et 2 nuits. La semaine 3, c’est une semaine d’après-midi et la dernière semaine, c’est une semaine de nuit en fait. Les semaines de nuit sont quand même des semaines que de 3 jours. On a quand même un laps de temps assez important pour récupérer entre nos semaines de nuit et nos semaines du matin. Ca nous permet d’avoir beaucoup plus de temps libre avec nos enfants. Notre vie de famille est beaucoup plus épanouie. Je suis issue d’un bac scientifique. Je suis rentrée en tant qu’opératrice et au bout de 3 ans, je suis passée conductrice de procédés de fabrication. Ici, on va partir de la préparation d’un dossier jusqu’à la préparation d’une solution, à faire des comprimés, faire des gélules. Notre journée, elle est pleine et on fait pas des gestes, tout le temps la même chose. Alors ce qui fait l’intérêt de mon métier, c’est que je travaille sur quelque chose d’important : le médicament.