Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 4308 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

CHERCHEUR EN SCIENCES PHYSIQUES ET MATHÉMATIQUES : DES MATÉRIAUX PLUS RÉSISTANTS

"Je veux comprendre le mécanisme, et je veux comprendre comment ça se passe, et c'est cette curiosité qui me pousse à faire de la recherche."

Mathis Plat est un physicien. Avec ses collègues, Mathis travaille sur les structures complexes que l’on trouve dans la nature. Ils essaient de reproduire par ordinateur la façon dont elles s’agencent. - Qu’est-ce-que vous faîtes là ? - En fait ça se passe comme ça la recherche, pendant longtemps on regarde le mur, on réfléchit. On écrit sur un bout de papier des formules sans fin et quand on a l’impression qu’on a compris quelque chose, on se le raconte. Les structures complexes étudiées par Mathis Plat sont particulières, en forme d’arborescence, elles sont très résistantes. Des propriétés qui sont actuellement exploitées dans la fabrication de nouveaux matériaux, par exemple dans la réalisation de carrosserie. - Moi, je dois dire que je m’amuse beaucoup. C’est-à-dire, c’est un travail extraordinaire, je pense, parce que le matin quand j’arrive, je vais me dire, je vais encore m’amuser. Ca c’est un privilège incroyable, je ne connais pas beaucoup de profession où c’est comme ça. Maintenant, ce qui me fait vraiment marcher, c’est un peu difficile à expliquer probablement, c’est que j’ai envie de comprendre comment marche les choses. Il y a un truc que j’observe sur un film expérimental ou que j’observe dans mes simulations d’ordinateur, je ne sais pas comment et pourquoi ça se passe et ça me tracasse, ça me laisse pas tranquille et je veux comprendre le mécanisme, je veux comprendre comment ça se passe. C’est cette curiosité qui me pousse à faire de la recherche. - Il faut des gens avec des caractères et des capacités différentes. Par exemple, moi je suis théoricien, pour ça, il faut être très bon en maths, on ne peut pas le nier. Mais il y a par exemple, des gens qui font des expériences où des fois il faut des qualités très différentes. Par exemple, il faut être débrouillard, il faut avoir une intuition pour la mécanique, il faut avoir un esprit de bricoleur pour faire marcher les choses et les gens qui font les meilleures expériences, c’est pas forcément ceux qui avaient les meilleures notes à l’école. - Ce qui est très important c’est de faire découvrir aux gens la complexité du monde en quelque sorte. C’est-à-dire faire découvrir que les choses qui paraissent normales, en fait ne le sont pas forcément. Donc que le monde est très compliqué et que cette complexité ne va pas de soi en quelque sorte.