Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 105150 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

CHEF DE PROJET ÉOLIEN

Pas question de procéder à l'installation d'un parc éolien, sans réaliser en amont, tout un travail d'étude, de prospection et de concertation. Choisir un site, identifier les obstacles et proposer des solutions : c'est le rôle du chef de projet éolien.

Je suis chef de projet en énergie renouvelable dans l’éolien et le solaire. Ce métier consiste à développer des projets d’éoliennes et de panneaux solaires, c’est-à-dire obtenir toutes les autorisations nécessaires pour construire ces centrales de production électrique. L’énergie est un domaine qui me plaît donc travailler dans l’électricité tout en travaillant dans les énergies propres non polluantes, c’est ça qui m’a motivé au départ. Après un bac scientifique, j’ai un DUT en génie thermique et énergie. J’ai commencé par être emploi jeune à la mairie de Castres dans une collectivité. Ensuite, j’ai été embauché par ce producteur d’énergie en tant qu’assistant chef de projet éolienne. Ensuite, j’ai monté un petit peu les échelons dans cette société et je suis désormais responsable de projet en énergie renouvelable. Les grandes étapes d’élaboration d’un projet en particulier d’éolienne, c’est tout d’abord la prospection, savoir où est-ce qu’on peut mettre des éoliennes sur le territoire français. Ca passe par tout une sorte d’analyse cartographique où on empile les contraintes qu’elles soient environnementales, techniques, etc. Et on détermine des zones sur lesquelles on peut implanter des éoliennes. Ca c’est la toute première phase. Ensuite, on fait une première phase de terrain où on rencontre les élus locaux, maire en particulier et le conseil municipal. On rencontre les propriétaires des terrains sur lesquels on voudrait implanter les éoliennes. Une fois qu’on a ces premières autorisations de principe, on peut lancer toutes les études pour voir s’il y a faisabilité ou non pour implanter les éoliennes sur ce secteur là. En termes de compétences et de qualités nécessaires pour exercer ce métier, je dirai qu’il faut d’abord une bonne dose de patience parce que ce sont des projets qui s’inscrivent sur la durée. Il faut à peu près 5 ans pour mener à bien un projet, c’est long. Le deuxième point très important, c’est l’aspect relationnel. Il y a un aspect pluridisciplinaire, il faut savoir parler de beaucoup de choses très différentes. Je dirai le coup de cœur d’abord c’est quand même le côté assez magique de ces installations. Ca fait 100 mètres de haut, ça pèse des tonnes et le premier coup de vent actionne ces immenses machines, donc c’est une énergie finalement invisible et qui derrière se transforme en électricité et va alimenter vos ordinateurs et nos ampoules. Donc cet aspect là, très personnel qui me pousse finalement à poursuivre dans ce métier là, oui.