Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 185243 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

CHARGÉE D'ÉTUDES MARKETING

Avant de lancer un nouveau produit ou un nouveau service sur le marché, le chargé d'études marketing analyse les attentes des clients et l'offre de la concurrence pour assurer au maximum le succès commercial.

Je suis chargée d’études marketing dans un institut d’étude par enquête depuis 3 ans. Le métier de chargé d’études marketing consiste à répondre aux problèmes que se pose un client sur son produit. Est-ce que le produit a plu ? Pourquoi il a plu ? Pourquoi il n’a pas plu ? Et comment je peux faire pour changer des choses pour qu’il plaise et pour toucher un maximum d’acheteurs. Alors on crée un questionnaire. Je travaille directement avec ma directrice d’étude avec qui j’élabore le questionnaire et lors de l’analyse aussi des résultats et des recommandations à apporter aux clients. Lors des enquêtes, je travaille avec les enquêteurs pour m’assurer du bon déroulement de l’enquête. On collecte en fait un certain nombre de données que le chargé d’étude analyse. Et on apporte après un conseil, voilà ce qui marche dans votre produit et ce qui faut mettre en avant. Et voilà ce qui va falloir changer dans votre produit. J’ai fait un bac scientifique. Après, j’ai intégré une école de commerce dans laquelle je me suis spécialisée en marketing. A la fin de cette école de commerce, j’ai fait un stage d’un an dans un institut d’étude. Et j’ai choisi ce métier qui justement me permettait de combiner cette approche scientifique, cette analyse des chiffres et avec les dimensions marketing, l’approche d’un produit. Pour ce métier, il faut avoir une grande capacité d’analyse, aimer fouiller dans les chiffres pour apporter des réponses. Ce qui est très satisfaisant, c’est suite aux conseils qu’on apporte à nos clients de voir qu’ils ont suivi ces conseils en passant dans le rayon par exemple d’un supermarché et en voyant le produit qu’on leur avait recommandé de lancer.