Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 4740 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

BTSA SCIENCES ET TECHNOLOGIES DES ALIMENTS SPÉCIALITÉ PRODUITS LAITIERS

Dans ce BTSA, les élèves apprennent à gérer les différentes étapes de la fabrication de produits laitiers. Ils planifient le travail, contrôlent les équipements et la qualité des produits. Au programme également de l'économie, de la physique chimie, de la microbiologie...

UNE VIDÉO PRODUITE PAR

Ce qui me tentait au départ, c’était le laboratoire et la microbiologie. Le secteur agroalimentaire est en développement, j’ai réussi à associer les deux. On fait beaucoup de fabrications. Tous les produits laitiers en fait. Du yaourt, des fromages, des desserts lactés. On a des approches un peu de toutes les matières. La gestion, la microbiologie, la fabrication des produits. C’est la polyvalence de tout. En cours, on essaie de leur donner une vue d’ensemble de ce qu’est la technologie laitière, de ce qu’est la matière première et de ce que sont les technologies de transformation. Et ensuite, on passe à des produits où là ils vont devoir gérer sur un produit de A à Z les différentes étapes. On a parlé de la préparation des laits, puis de la coagulation, puis de l’égouttage. Viendra ensuite le saumurage, l’affinage. On ne peut pas parler de technologie sans parler de microbiologie, sans parler de physicochimie, sans parler d’économie. On a fait quelques TP l’année dernière, mais c’était de la microbiologie générale. Cette année, on va faire de la microbiologie laitière, sur notre spécialité. Là, je fais la lecture de mes boîtes, c’est pour déterminer s’il y a des levures et des moisissures et des coliformes dans l’atelier au niveau de la qualité. En physique industrielle, on apprend à se servir des matériels dans le hall. Pouvoir connaître l’utilisation de tel ou tel moteur, les vérins, les pompes. Les différentes pompes qu’on peut utiliser. Je pense qu’il faut quand même aimer les matières scientifiques. Faut être quand même très motivé parce qu’on fait beaucoup de choses, on a beaucoup de matières et ça demande beaucoup de travail. Mon thème de stage était l’élaboration d’une nouvelle recette et j’ai fait ça dans une ferme artisanale. J’ai élaboré une pate à tartiner au caramel. J’étais dans une beurrerie et le thème de mon stage était de faire un bilan matière grasse. J’ai effectué mon stage dans une fromagerie et j’ai travaillé en laboratoire. J’analysais dans les différents endroits de fabrication du fromage où il y avait des contaminations en levure et moisissure. Il y a aux alentours de 80-85% des étudiants qui vont travailler en production. Il y a environ 10-15% des étudiants qui vont travailler en laboratoire. Aux alentours de 5% d’étudiants qui vont travailler ensuite en recherche développement, en marketing, éventuellement en emballage. Il y a aux alentours de 50 à 60%, je pense approximativement des étudiants qui poursuivent des études. J’aimerai bien m’orienter vers tout ce qui est service qualité. Après mon BTS, j’aimerai bien pouvoir réintégrer une formation complémentaire, voir si c’est possible une école d’ingénieur.