Noter la vidéo Nombre de vues Commenter NOTER LA VIDÉO NOMBRE DE VUES COMMENTER J’aime sur Facebook (nouvelle fenêtre)
Vu 123316 fois
OK
DESCRIPTION TRANSCRIPTION

BRAND MANAGER JEU VIDÉO

Rencontre avec Adrien, brand manager au sein d'un éditeur de jeux vidéo.

UNE VIDÉO PRODUITE PAR

Bonjour, je m’appelle Adrien, je suis brand manager. Le brand manager a pour mission d’être un peu le chef d’orchestre du marketing vers les consommateurs. Il va créer ce que l’on appelle des guidelines qui serviront au distributeur international pour avoir des campagnes marketing les plus impactantes possibles donc ça passe par des recommandations en terme de ciblage, en termes de média, de stratégie publicitaire au sens large. Il va également gérer la stratégie de communication mais aussi superviser l’animation de communauté en passant par Facebook, twitter et YouTube. Le brand manager a un rôle central dans la stratégie marketing donc il est en contact avec les chefs de produits dédiés qui créent du contenu, qui connaissent parfaitement les jeux. Il y a vraiment un échange permanent avec la production pour les dates de sortie, pour savoir ce qui a été intégré dans le jeu, ce qui ne pourra pas être intégré et ensuite en tirer des informations pour créer une vraie stratégie éditoriale. J’ai fait un BTS en commerce international, ensuite j’ai intégré une école de commerce et j’ai terminé par une université avec une spécialisation en média et gestion d’internet. L’élaboration de la stratégie marketing va passer par connaître son client final donc avec un vrai positionnement produit, une recherche sur l’âge du client, son activité professionnelle, qu’est-ce qu’il aime faire dans la vie, quel média consulte-t-il pour ensuite synthétiser ces informations, les distribuer au distributeur qui distribue nos jeux et les aider à élaborer leur propre stratégie adaptée à leur pays. En fin de campagne, on va avoir un report de la part des différentes régies avec lesquelles on a travaillé sur les performances des campagnes et ça nous permet de vérifier si telle campagne a bien fonctionné pour en tirer des conclusions et éviter de refaire des erreurs ou à la prochaine campagne, intensifier les efforts sur ce média en particulier. On regarde souvent ce que font les autres pour s’en inspirer, quand on voit qu’un format publicitaire fonctionne, on va forcément s’y intéresser et essayer d’aller plus loin dans la direction que l’on a décelé. Le plus difficile, c’est de gérer des distributeurs à l’international qui sont un peu partout sur la planète donc ça passe par des cultures différentes, des fuseaux horaires différents. Ca exige d’être disponible dans une plage horaire très étendue. 80 % du temps, on a des personnes chez Focus qui sont anglaises, qui ne parlent pas français donc on est forcé pour communiquer avec elles de parler en anglais et ça vaut pour tous nos distributeurs internationaux qui sont éparpillés sur toute la planète. On communique en anglais et quelquefois en espagnol. Il faut aimer les jeux vidéo, il faut être curieux, il faut suivre l’actualité, il faut faire de la veille constamment que ce soient les nouvelles sorties, les nouvelles annonces. En même temps, il faut surveiller les nouveaux formats impactant, il faut aimer être en contact permanent avec une multitude de gens différents, de différents horizons.